Les hululucubrations des chouettes Chouettes du Rotpier : un poil d’humour à plumes !

Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !

Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !

Il leur arrive fréquemment de se voler dans les plumes sans ménagement ! 

 Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

Le Rotpier l'homme qui murmurait (2)

Les hululucubrations abracadabrantesques

des chouettes Chouettes du Rotpier

 

.

les-chouettes-chouettes-215-1

 

 

 

Signature Rotpier

… Je vous chouette une bonne distraction

… et une bonne journée !

 

Publicités
Publié dans Humour, Les chouettes Chouettes du Rotpier, Pensées | Tagué , , | 3 commentaires

Pastiche de la chanson «  Les Champs Elysées  » de Joe Dassin par Pierre et en l’honneur des gilets jaunes !

 

Allez !

Je vous offre un petit … pastiche !

A la vôtre !

 

Cette fois-ci :

 

«  Les Champs Elysées  »

de Joe Dassin « 

 

qui devient :

 

«  Les Champs Elysées  »

 

De … Pierre

Recette pour bien le déguster :

  • Un petit clic sur le triangle pour démarrer si cela ne se fait pas automatiquement !

 

  • On écoute religieusement l’artiste !

 

  • On descend et l’on chante sur les paroles de Pierre !

Et… si ça plait : on recommence jusqu’à ce que les voisins commencent à hurler !

Donc : on écoute !

 

Maintenant on y va !

♪ Les Champs-Elysées ♪

En arrivant sur l’avenue
J’ai rencontré inconnus
Des gilets jaun’ m’ont dit bonjour
Et j’ai eu envie
J’ai eu envie j’ sais pas pourquoi

Un vieux réflex dormait en moi
d’aller aussi manifester
Pour l’égalité

Aux Champs-Élysées
Aux Champs-Élysées
Au soleil, sous la pluie
À midi ou à minuit
Il y a des jaunes gilets
Aux Champs-Élysées

Ils m’ont dit viens avec nous
Certains nous prennent pour des fous
Qui n’auront aucun lendemain
ça on verra bien
Alors j’ les ai accompagnés
On a crié on à hurlé
Et l’on n’a même pas pensé
À se présenter

Aux Champs-Élysées
Aux Champs-Élysées
Au soleil, sous la pluie
À midi ou à minuit
Il y a des jaunes gilets
Aux Champs-Élysées

Maintenant tous ces inconnus
je les reconnais dans les rues
ils sont devenus des amis
Et pas qu’à Paris
Pour nous c’est la grande concorde
Il importe que l’on s’accorde
Pour avoir le même discours
Et être un recours

Aux Champs-Élysées
Aux Champs-Élysées
Au soleil, sous la pluie
À midi ou à minuit
Il y a des jaunes gilets
Aux Champs-Élysées

Et des amis de tous les coins

qui ont occupé les ronds-points

Viendront ici nous retrouver

Pour manifester

Il faudra bien qu’à l’Elysée

on commence à nous écouter

Qu’ils se débouchent les oreilles

et qu’ils se réveillent

Aux Champs-Élysées
Aux Champs-Élysées
Au soleil, sous la pluie
À midi ou à minuit
Il y a des jaunes gilets
Aux Champs-Élysées

Comm’ mill’ sept cent quatre vingt neuf

Deux mill’ dix huit deux mill’ dix neuf

Seront des signets dans l’histoire

Comm’ grand exutoire

Ceux qui ne veulent pas comprendre

Devront bien se mettre à apprendre

Que quand le peuple se rebiffe

Il a de bonn’ griffes

Aux Champs-Élysées
Aux Champs-Élysées
Au soleil, sous la pluie
À midi ou à minuit
Ils resteront jaun’ de gilets
Les Champs-Élysées

                        

                                                               Pierre Dupuis

 

Et pis c’est tout !

A la vôtre !

Avec modération SVP !

Sinon, cela donne ça!

Rotpier  

Publié dans L'actualité vue par le Rotpier, pastiche de chanson, Politique | Tagué , , , , , | 5 commentaires

Rébus : réponses aux petits rébus dominicaux de … Rotpier !

Réponse pour les rébus :

Je viens de la mettre sur le billet d’avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé ! 

 

Et pis c'est tout Rotpier

 

Publié dans Humour, Pensées, Rébus | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier ! Deux pour le prix d’un et c’est toujours cadeau !

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

.

Préambule ( Comme disent les vaches qui ont bouffé des savonnettes ! … Je l’aime bien celle-là ! ) :

Les habitués de mes rébus vont être un peu décontenancés : mon ancien générateur de rébus n’étant plus disponible, j’ai opté pour un nouveau et il faut prendre le temps de s’accoutumer ! Je suis moi-même un peu désorienté mais je vais m’habituer … peut-être moins vite que vous !

L’important, ce n’est pas la rose qui est fort flétrie en ce moment, mais la phrase ou l’expression cachée derrière les images !

Épicé tout mes loulous !

Pierre ou Le Rotpier … c’est au choix !

Petite aide au rébus

(les champions s’en passeront !) :

 

   Sachez tout d’abord que je ne songe absolument pas à vous b……  pardon … à vous tromper !

Pierre

 

2ème ligne, 1ère image : quand son nez s’allonge, il   » – – – –  » ! 2ème image : un département que l’on visite de préférence de bon matin !  4ème image : il faut scinder le nom de l’oiseau en deux ! 

 3ème ligne, 1ère image : en direct :  » ti  » ! Dernière image : elle est très à l’  » – – – –  » Blaise ! 

7ème ligne, dernière image image : il ne faut pas qu’elles collent !

9ème ligne, 1ère image : la peinture en est un tout comme la musique ou l’écriture ! 3ème image: là, il faut s’accrocher : la vieille montre cassée à finit de décompter le  » – – – – –  » ! … mais vous allez vite vous habituer !

10ème ligne, 3ème image : je vous le donne en direct  » al  » et vous, vous allez peut-être m’expliquer ?  Je vois éventuellement « halte » au feu rouge ? Dernière image : meuble ancien où l’on stockait les miches … de pain hein !!!  Mais si, mais si comme disait Jésus !

11ème ligne, 1ère image : le pronom manquant à la formule que l’on trouve sur les plans des villes par exemple ! ( Les autres aussi ! )

Et pis c’est tout !

A vous de jouer ou pas: vous faites se que vous voulez !

 

Réponse :

  Environnement oblige et en matière de baisers, les Normands se sucent la pomme, les Hollandais se roulent des patins, les campagnards d’antan se roulaient des galoches, mais vous, vous faites ce que vous voulez !

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Le second en bonus et sans aide  pour  les accros !

Mais … allez, je suis bon et puisque c’est nouveau, je vous donne un indice : le casque ( 2 fois ) c’est pour le  » son  » !

 

 

 

Épicé c’est tout !

Allez, au boulot ! J’espère que vous allez pas chercher à couper les cheveux en quatre ! 

 

 Réponse :

  Les chauves sont souvent vindicatifs alors qu’ils en sont dépourvus. Bon d’accord, c’est un peu tiré par les cheveux, mais je fais ce que je peux !

 

Publié dans Humour, Pensées, Rébus | Tagué , , , | 10 commentaires

Véronique Sanson :  » « Quelques mots d’amour »  » … Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

.

Une fois par semaine,

je vous propose de partager les chansons

et les artistes que j’aime !

Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

« Quelques mots d’amour »

« Véronique Sanson »

 

ça fait du bien par les temps qui courent …

 

Quelques mots d’amour

Il manque quelqu’un près de moi
Je me retourne tout le monde est là
D’où vient ce sentiment bizarre que je suis seul
Parmi tous ces amis et ces filles qui ne veulent
Que quelques mots d’amour

De mon village capital
Où l’air chaud peut être glacial
Où des millions de gens se connaissent si mal
Je t’envoie comme un papillon à une étoile
Quelques mots d’amour

Je t’envoie mes images
Je t’envoie mon décor
Je t’envoie mes sourires des jours où je me sens plus fort
Je t’envoie mes voyages
Mes jours d’aéroport
Je t’envoie mes plus belles victoires sur l’ironie du sort

Et dans ces boîtes pour danser
Les nuits passent inhabitées
J’écoute les battements de mon cœur répéter
Qu’aucune musique au monde ne saura remplacer
Quelques mots d’amour

Je t’envoie mes images
Je t’envoie mon décor
Je t’envoie mes sourires des jours où je me sens plus fort
Je t’envoie mes voyages
Mes jours d’aéroport
Je t’envoie mes plus belles victoires sur l’ironie du sort

De mon village à cent à l’heure
Où les docteurs greffent les cœurs
Où les millions de gens se connaissent si mal
Je t’envoie comme un papillon à une étoile
Quelques mots d’amour

Parolier: Michel Berger

 

 

Bon partage !

 

 

Rotpier

Publié dans Les chansons et les musiques que j'aime | Tagué , , | 6 commentaires

« Soleil couchant à Ivry, » … un enchaînement poétique de … Pierre

.

On commence par un tableau et … on est entraîné beaucoup plus loin …

 

Soleil couchant à Ivry Guillaumin

Image du net

Avant-propos :

Ce tableau peint par Armand Guillaumin (1841-1927)  en 1873 est une sorte de mise en garde avant l’heure sur les dangers de la pollution atmosphérique.

Le peintre en avait-il conscience à cette époque ou pas ? … De nos jours, cela parait évident… mais …

 Pierre Dupuis

Soleil couchant à Ivry,

 

Sur un fond de ciel incendie

Des fumées, immondes crachats,

Nous donnent un avant-goût déjà

Des pollutions des industries.

 

Prémices de l’écologie,

Ce tableau augure un combat

Qui deviendra apostolat

Pour ceux qui servent de vigies.

 

Jusque là la ville d’Ivry

N’était que campagne et taillis

Mais les usines sont venues

 

S’implanter en vastes bassins

Comme autant d’horribles verrues,

De monstres crachant leur venin !

 

xxxxxxxxxxxxx

 

Retombées,

 

Le peintre en avait-il conscience ?

Personne ne peut l’affirmer,

Son esprit était sublimé

Par les couleurs, pas la prescience.

 

A cette époque les nuisances

Étaient ardues à estimer,

Comment pouvoir imaginer

Les dégâts sur nos existences ?

 

Aujourd’hui avec le recul

On peut refaire les calculs

Mais ce serait par trop facile !

 

Alors que maintenant on sait

On poursuit – pauvres imbéciles ! –

À polluer plus que jamais !

 

 

xxxxxxxxxxx

Péroraison :

Toujours est-il que Guillaumin

À mis le pinceau sur la plaie

De cet avenir qui effraie,

Fruit de l’égarement humain.

 

Ce n’est pas à la saint-glinglin,

C’est une vérité  – la vraie ! – 

Un jour il faudra que l’on paie

Et il s’approche de demain !

 

Et, s’il ne faut prendre qu’un seul exemple :

 

C’est vraiment du je-m’en-fichiste

Que d’extraire du gaz de schiste

Sous l’aval urbi et orbi

 

De dirigeants irresponsables

Cédant aux pressions des lobbys

Et qui plaideront non coupables !

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

 

Péroraison de la péroraison :

 

Pour convaincre les politiques

Il faudra pour les combinards

S’attaquer à leur crâne par

… La fracturation hydraulique !

 

 

                                        Pierre Dupuis

Publié dans Billet d'humeur, Poésie | Tagué , , | 6 commentaires

Rébus : réponses aux petits rébus dominicaux de … Rotpier !

Réponse pour les rébus :

Je viens de la mettre sur le billet d’avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé ! 

 

Et pis c'est tout Rotpier

 

Publié dans Humour, Pensées, Rébus | Tagué , , , | Laisser un commentaire