Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier ! Deux pour le prix d’un et c’est toujours cadeau !

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

rebus 369

Petite aide au rébus

(les champions s’en passeront !) :

Il est très court celui-ci mais j’ai pensé à ménager vos cerveaux !  Il est quand même assez olé et fort de café !   

1ère ligne, 1ère image : petite, la bête est lente !  3ème image: de sable ou d’autre chose !

3ème ligne, dernière image :  le serpent fait toujours « s » ou « se » c’est selon son humeur !

4ème ligne, 1ère image: le bruit que fait cette plaisante et très vieille boite ! 2ème image: l’assassin  » – – – « …  conjugué au présent !     3ème image et en direct: le symbole de la  « vie  » ! 4ème image:  » – – – – –  –  » il fait très froid !

 

Dernière ligne, 1ère image : l’ « – – – – –  » vu par de Vinci ! Et … il faut faire les liaisons entre les 3 mots mais elles ne sont pas dangereuses comme celles de Pierre Choderlos de Laclos ! 

Je vous ai déjà trop aidé ! Même si je sais, selon la formule, que l’on n’est jamais trop aidé ! Je me sauve !

Je vous ai déjà trop aidé ! Même si je sais, selon la formule, que l’on n’est jamais trop aidé ! Je me sauve !

Et pis c’est tout tout !

 

 

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Le second en bonus et sans aide  pour  les accros !

C’est un rébus assez court, vous n’allez pas trop vous fatiguer !   🤣

 

 

Allez, au boulot brav’ gens !

Vous connaissant, votre réflexion sera brève ! Après, vous pourrez aller boire un p’ tit vers au bistro du coin en allant chercher le pain !   😉

 

 

 

Publié dans Humour, Pensées, Rébus | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Georges Brassens : « La complainte des filles de joie » … Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

Une fois par semaine,

je vous propose de partager les chansons

et les artistes que j’aime !

Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

« Georges Brassens »

« La complainte des filles de joie »

 

La complainte des filles de joie

Bien que ces vaches de bourgeois {x2}
Les appell’nt des filles de joie {x2}
C’est pas tous les jours qu’ell’s rigolent
Parole, parole
C’est pas tous les jours qu’elles rigolent

Car, même avec des pieds de grues {x2}
Fair’ les cents pas le long des rues {x2}
C’est fatigant pour les guibolles
Parole, parole
C’est fatigant pour les guibolles

Non seulement ell’s ont des cors {x2}
Des ?ils-de-perdrix, mais encor {x2}
C’est fou ce qu’ell’s usent de grolles
Parole, parole
C’est fou ce qu’ell’s usent de grolles

Y a des clients, y a des salauds {x2}
Qui se trempent jamais dans l’eau {x2}
Faut pourtant qu’elles les cajolent
Parole, parole
Faut pourtant qu’elles les cajolent

Qu’ell’s leur fassent la courte échelle {x2}
Pour monter au septième ciel {x2}
Les sous, croyez pas qu’ell’s les volent
Parole, parole
Les sous, croyez pas qu’ell’s les volent

Ell’s sont méprisées du public {x2}
Ell’s sont bousculées par les flics {x2}
Et menacées de la vérole
Parole, parole
Et menacées de la vérole

Bien qu’tout’ la vie ell’s fass’nt l’amour {x2}
Qu’ell’s se marient vingt fois par jour {x2}
La noce est jamais pour leur fiole
Parole, parole
La noce est jamais pour leur fiole

Fils de pécore et de minus {x2}
Ris par de la pauvre Vénus {x2}
La pauvre vieille casserole
Parole, parole
La pauvre vieille casserole

Il s’en fallait de peu, mon cher {x2}
Que cett’ putain ne fût ta mère {x2}
Cette putain dont tu rigoles
Parole, parole
Cette putain dont tu rigoles

 

 

Bon partage !

Rotpier

Publié dans Les chansons et les musiques que j'aime | Tagué , | 1 commentaire

Les hululucubrations des chouettes Chouettes du Rotpier : un poil d’humour à plumes !

Rediffusion !   😉😉😊

 

Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !

Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !

Il leur arrive fréquemment de se voler dans les plumes sans ménagement ! 

 Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

 Le Rotpier

 

Les hululucubrations abracadabrantesques

des chouettes Chouettes du Rotpier

.

Les chouettes Chouettes 70

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les chouettes Chouettes 71

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les chouettes Chouettes 72

Les chouettes Chouettes 73

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les chouettes Chouettes 74

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les chouettes Chouettes 116

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les chouettes Chouettes 117

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les chouettes Chouettes 118

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les chouettes Chouettes 119

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les chouettes Chouettes 120

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les chouettes Chouettes 122

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Signature Rotpier

 

 

Signature Rotpier

… Je vous chouette une bonne distraction

… et une bonne journée !

 

Publié dans Humour, Les chouettes Chouettes du Rotpier, Pensées | Tagué , , | 6 commentaires

Le poème du jour, un métissage en noir et blanc : « Harmonie d’espoir  » de … Pierre

Parce que la négritude*  provoque encore dans le monde, y compris la France, de déplorables attitudes dignes des anciens négriers …

 https://fr.wikipedia.org/wiki/N%C3%A9gritude

 « Mieux vaut être noir de peau que d’âme, c’est plus noble. »

Pierre

 

Un de mes tissages de vers

sur les couleurs de peau …

Image du net
.
;

Harmonie d’espoir,

 

Des mains noires

des mains blanches.

Des mains noires

sur des blanches

… ça dérange !

 

Des mains blanches

sur des noires

… ça dérange

c’est notoire !

 

Des mains noires

sur des hanches

sans peignoir 

et bien blanches :

quelle histoire !

 

Des mains blanches

sur dos noir

qui louangent

dans le noir :

 libre échange !

 

Et mes mains

 qui pianotent

quelques notes

pour demain

touches blanches

touches noires

un mélange

encensoir !

 

Qui pianotent

quelques notes

sur un air

plein d’espoir !

 

                      Pierre Dupuis

 

Image du net modifiée

Publié dans Poésie | Tagué , , , , | 2 commentaires

Réponses pour les rébus :

Je viens de les mettre sur le billet d’avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

Pour les autres, un petit retour en arrière est souvent gage d’un grand sourire à venir ! 

 

.

 

Publié dans Humour, Pensées, Rébus | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier ! Deux pour le prix d’un et c’est toujours cadeau !

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

 

Petite aide au rébus

(les champions s’en passeront !) :

 

C’est un rébus assez et sérieux de Pierre !  😉

2ème ligne, 2ème image : le verbe à l’infinitif

3ème ligne, 1ère image : Sorte de pâté de tête de sanglier ou de cochon !  2ème image : un diagramme de  » – – –  » et pas pour les bourricot ! ( l’autre aussi ! ) Dernière image : la sorcière lance un   » – – – –  » !

4ème ligne, 2ème image : la moitié du personnage ! ( l’autre aussi ! ) 

5ème ligne, dernière image : Quand son nez s’allonge, il   »  – – – –  » ! quand c’est autre chose, on ne sait pas !

7ème ligne, 3ème image : c’est la matière qu’il faut prendre !

9ème ligne, 1ère image : c’est la marque qu’il faut prendre !

11ème ligne, 1ère image : lieu où se tenait le vigie en haut du mat des anciens voiliers !  3ème image et en direct:  » ti  » … oui mes titis !

Dernière ligne, 1ère image : l’assassin  »  – – –  »  conjugué au présent de l’indicatif !

Et pis c’est tout !

A vous de jouer ! Si vous ne trouvez pas, vous n’êtes pas obliger de chialer !

 

Réponse :

Chacun peut pleurer sur son sort. Certains le font infiniment plus que d’autres alors qu’ils ne sont pas les plus à plaindre, c’est une question d’honnêteté intellectuelle.

 

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Le second en bonus et sans aide  pour  les accros !

C’est une interrogation existentielle que je me pose !  🤣

Correctif ( comme dit mon coiffeur ! ) :

6ème ligne, 2ème image : je ne sais pas ce que vient faire le nid ici et je n’ai pas le temps de corriger, alors oubliez le nid et mettez à la place:     » gne  » 

 

Allez, au boulot brav’ gens ! Bon vent à vous !

Et pet c’est tout !   🤣  

Réponse :

Je m’interroge : une grosse dépression atmosphérique s’accompagne généralement de vents très forts, est-ce qu’une grosse dépression humaine engendre le même phénomène ?

 

 

 

Publié dans Humour, Pensées, Rébus | Tagué , , , | 7 commentaires

Alain Souchon :  » Un terrain en pente  » … Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

 

Une fois par semaine,

je vous propose de partager les chansons

et les artistes que j’aime !

Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

 

« Alain Souchon »

« Un terrain en pente »

 

Du beau, de bon, du Souchon !

 

 

Un terrain en pente

Un terrain en pente au-dessus de la ville
Des vieux matelas, des plantes et des bidons d’huile
Je monte là-haut m’asseoir
Quand la ville s’allume
Je regarde le soir
Et je fume

Je vois le cours de danse
À côté de la piscine
Et des dames qui pensent
Dans leur cuisine
Elles pensent aux actrices
Dans les halls monumentaux
Les brassées d’Iris
Et les beaux manteaux

Moi et mon ennui
On va tous deux là-haut
On attend la nuit
On voit tout de là-haut

De mon belvédère
Je regarde la France
Avec ses lumières
Ses souffrances
Je vois au bord de l’Eure
Une usine qu’on vend
Et des hommes qui pleurent
Devant

Plus loin les Anglisses
Et Rouen derrière
Et le fleuve qui qui glisse
Dans la mer

Moi et mon ennui
On va tous deux là-haut
On attend la nuit
On voit tout de là-haut

Au bord du canal
Il y a des campeurs
Des gens qui leur parlent
Et qu’ont peur
Un monsieur de dos
À la découverte
De l’Eldorado
Dans une poubelle verte

Fanions, bannières
Plaisir et souffrance
Entre les barrières
Passe le Tour de France
La gloire a des chemins
Durs et abruptes
Pour monter le machin
Faut prendre des trucs

Moi et mon ennui
On va tous deux là-haut
On attend la nuit
On voit tout de là-haut

Un terrain en pente au-dessus de la ville
Des vieux matelas, des plantes et des bidons d’huile
Je monte là-haut m’asseoir
Quand la ville s’allume
Je regarde le soir
Et je fume

 

Bon partage !

Rotpier

 

Publié dans Les chansons et les musiques que j'aime | Tagué , , | 4 commentaires

Les pensées du jour, sérieuses ou moins sérieuses de Pierre ou de Rotpier !

Préface ( et alors ! … j’ai bien le droit aussi …non ? )

Qu’est-ce qu’une idée neuve, brillante, extraordinaire ?

Ce n’est point, comme se le persuadent les ignorants, une pensée que personne n’a jamais eue, ni dû avoir.

C’est au contraire une pensée qui a du venir à toute le monde et que quelqu’un s’avise le premier d’exprimer.

Boileau ( préface des « Œuvres » )

Sans nous comparer à Boileau (d’ailleurs, moi, j’en bois assez peu !) nous pouvons quand même émettre quelques pensées pour épancher ainsi nos vies ! Sans avoir trop mal aux genoux ……. ?

Et pis c’est tout !

Rotpier

Statue dans mon jardin !

Si tout n’est pas bon,

ne m’en veuillez pas : je me rôde, hein !

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

1ère pensée (sérieuse !) :

 

 » L’humanité produit toutes sortes d’hommes, les meilleurs et les pires. Leurs caractères et leurs orientations dépendent le plus souvent du creuset qui les a vu naître et grandir « 

 

2ème pensée :

 

Pour faire de la politique à haut niveau, il faut :

  • Savoir parier

  • savoir lécher

  • Savoir poignarder

  • Savoir retourner sa veste

  • savoir ramasser des savonnettes

 

Pour résumer, il faut être prêt à tout !

Un vrai métier d’équilibriste et parfois sans filet ( ah ah ah ! )

Bref, une vie normale quoi !

Et pour faire tout cela, il y en a bon nombre qui passe par l’ENA.

A croire qu’il y a des cours qui préparent à tout cela à la fabrique à énarques !

Etant curieux par nature, je voudrais bien pouvoir assister ( juste pour observer ! ) à une séance de cours pratiques sur le ramassage de savonnettes ! 

 

Question subsidiaire :

Il y a-t-il eu une promotion « Catulle » ou « Sappho » à l’ENA ?

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Pour terminer, une petit énigme :

C’est une expression qu’il faut trouver et j’espère que vous ne l’aurez pas !

 

 

Oh ! Le vilain Rotpier !

 xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

xxxxxxxxxxxxxxxxx

Épicétou !

 Sur ce, le Rotpier vous salue bien !

 
 
 
Publié dans Humour, Pensées | Tagué , | 2 commentaires

C’est un poème très ancien mais l’actualité

qui le sous-tend revient, hélas, régulièrement.

A vous, les victimes de ces monstres.

Image du net

.

Je ne te connaissais même pas Valérie,

 

Deux …

Ils étaient deux.

Si seulement tu avais vu leurs yeux …

si seulement tu avais pu voir leurs yeux !

 

Du haut de tes dix sept ans,

tu baladais avec l’insouciance

de l’encore adolescence

les pleins et les déliés

de ton corps de presque femme.

Eux, avaient vu …

en filigrane.

 

Si seulement tu avais vu leurs yeux …

Peut-être aurais-tu pu faire demi tour ?

Ne pas suivre, docile,

la petite route menant à la haute ville :

le chemin que tu empruntais depuis des années,

tranquille.

Eux … savaient.

Ils étaient les chasseurs,

toi … le gibier.

Saloperie !  

Saloperie de vie !

On t’a retrouvée … nue.

Peut-être les as-tu reconnus ?

Ces salauds qui t’ont  – après-  lardée de coups de couteau.

Aucun n’était mortel.

Tu as dû souffrir …

Comme tu as dû souffrir…

Avec ton doigt, ton doigt plein de sang,

tu as eu le temps d’écrire :

« Pas … ceux … d’en … bas … »

Saloperie !    Saloperie de vie !

 

Depuis  – depuis –  j’erre.

J’erre sur la petite route qui mène à la haute ville.

Je cherche … Je cherche … même si c’est imbécile !

Je n’ai plus grand chose à faire,

je suis à la retraite et … sept fois grand-père.

 

Je ne te connaissais même pas Valérie.

Mais je voudrais confondre ces deux-là,

ces deux-là qui t’ont salie, ces deux-là qui ont pris ta vie.

Je voudrais coincer les salauds qui t’ont fait ça !

 

                                                                 Pierre Dupuis

Publié dans Poésie | Tagué | 5 commentaires

Rébus : réponses aux petits rébus dominicaux de … Rotpier !

Réponses pour les rébus :

Je viens de les mettre sur le billet d’avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

Pour les autres, un petit retour en arrière est souvent gage d’un grand sourire à venir ! 

 

.

 

Publié dans Humour, Pensées, Rébus | Tagué , , , | Laisser un commentaire