Le (ou la) Sphinx : La mythologie gréco-romaine revisitée et expliquée par … Rotpier !

 

  La mythologie gréco-romaine revisitée et expliquée par … Rotpier !

 

Notons, comme disait Amélie,

que la Créte se trouve en bas et non en haut !

J’ai relevé cela: cocorico !

 

Préambule important dont tout lecteur nouveau doit bien s’imprégner pour appréhender correctement la suite.

 

 

1)   La mythologie gréco-romaine n’a rien à voir avec des salades débitées par Juliette : je l’affirme !

2)   Je vous fiche mon billet (d’ailleurs, il y en aura plusieurs et j’espère que vous n’allez pas vous en liasser !) qu’après m’avoir lu, vous serez bien plus à l’aise dans les soirées où vous aborderez les fabuleuses facettes de cette épique époque avec vos amis !

3)   Les explications que je donne ici sont de sources sûres : mon lointain ancêtre étant Achille. Achille était un bel héros (Deravel était son père) et les filles, très amoureuses de lui, lui demandaient toujours : « t’as long Achille ? » et lui, répondait immanquablement en se grattant le pied : « vérifie toi-même ! »

4)   Les dieux, demi-dieux et autres personnages étaient les mêmes chez les grec et les romains, mais ils s’appelaient différemment. Prenons pour exemple la déesse de l’amour et de la fécondité : elle s’appelait « Aphrodite » chez les grecs et « Vénus » chez les romains.

 

Ceci étant exposé, vous allez pouvoir suivre pas à pas la véritable histoire de ces temps fabuleux !

 

 

Vous pouvez retrouver chaque lundi, depuis le 17 août 2009, un billet sur le sujet !

 

  

Aujourd’hui :  

 

 

Image stylisée du net

 

 

Le (ou la) Sphinx

Le (ou la) Sphinx ou la Sphinge que certains appelaient aussi Phix (Avorang) était un monstre femelle (les femelles sont souvent des monstres … si !) qui avait  pour géniteurs Chimère Michelle et Orthos, le frère de Porthos, selon Hésiode ou Echidna et Thyphon  la  tempête, selon Apollodore Debout, le frère de Jean-Jacques.

Il  possédait toutes les caractéristiques de la race dont il était issu (de secours). Il avait le visage et la poitrine d’une femme comme Ségolène, les pattes et la queue d’un lion comme Dominique, et les ailes d’un oiseau comme Bernard, il adorait faire sa petite cuisine du coté de Saulieu.

 Ce monstre aurait été envoyé par Héra pour punir Laïos à moelle, roi de Thèbes, coupable d’avoir enlevé le jeune Chrysippe ou par Hadès (ou Apollon)  pour punir les thébains et douches de leur impiété.
Installé sur un rocher du mont Phicium, (ou sur les remparts de Thèbes ou encore de Varsovie avec la dame qui promenait son cul selon le grand Jacques !), le monstre posait une énigme qu’il avait apprise des Muses Eulières aux voyageurs qui passaient à proximité. Ceux qui n’arrivaient pas à résoudre son énigme étaient immédiatement tués et dévorés. Le reste du temps, il ravageait les champs de Béotie circulaire.
Lorsque Laïos fut assassiné et remplacé par son beau-frère,Créon de nom, un drôle de bof, qui venait de perdre son fils Haemon dévoré par le monstre,  il proclama, conformément à un oracle, qu’il donnerait le royaume et la main de sa sœur (qui était encore dans la culotte du zouave) Jocaste, veuve de Laïos, à quiconque viendrait à bout du Sphinx.

Nombreux furent les infortunés aventuriers appâtés de campagne par la récompense qui tentèrent vainement leur chance.
Un jour Œdipe, dont c’est t’y que je vous avais déjà causé, décida lui aussi d’affronter le Sphinx qui lui donna à résoudre l’énigme suivante :
« Quel être, pourvu d’une seule voix, a d’abord quatre jambes, puis deux jambes, et finalement trois jambes »
Sans hésiter Œdipe répondit : « L’homme », car dans sa prime enfance il se traîne sur ses pieds et ses mains, à l’âge adulte il se tient debout sur ces jambes, et dans sa vieillesse, il s’aide d’un bâton pour marcher. »
Se voyant joué, le Sphinx se précipita du haut de son rocher avec Yves et se tua comme l’oracle l’avait prédit. Toutefois selon d’autres versions Oedipe le tua avec son épée fournie par Dame Oclès.
C’est ainsi qu’Œdipe devint roi de Thèbes et épousa sans le savoir sa mère, Jocaste … que je vous en avais causé aussi, si vous suivez bien mes cours !

Pausanias apporte une vision plus rationnelle (Périégèse; IX, 26, 2) de l’évènement. Pour lui le Sphinx n’est qu’un pirate relevant de l’HADOPI qui sévissait dans les parages d’Anthédon et qui fut tué par Oedipe et son armée venue de Corinthe, le pays du raisin.
Il rapporte aussi que le Sphinx était une fille naturelle de Laïos et d’Eric Besson, qui préservait ainsi l’accès au trône de la foire ou à la foire du trône, je ne sais plus très bien.

Il ne faut pas confondre le Sphinx de Thèbes avec son homonyme égyptien, le lion couché à tête humaine, symbole du dieu Hamarkhis  (le soleil éclairant le Monde et aussi Paris-Normandie).

Cela serait une grave erreur et je tenais absolument à le préciser. Je vous mets les deux photos pour bien ancrer la différence dans vos petites têtes !

 

 

Images du net  : Cela fait quand même un sacré distingo !

 

 

  

 
A la semaine prochaine pour la suite … si vous le voulez bien … et les dieux aussi !

 

   Rotpier …….. à qui il ne reste qu’un tout petit rien de jeunesse comme disait Lucien !

 

 

 

Publicité

A propos Pierre

Professeur à la retraite
Cet article a été publié dans Humour. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Le (ou la) Sphinx : La mythologie gréco-romaine revisitée et expliquée par … Rotpier !

  1. BB dit :

    Les arguments du sphinx d’Egypte sont nettement moins convaincants 😉
    Bon après-midi sous la couverture (de neige bien sûr).

    J’aime

  2. rotpier27 dit :

    Coucou Bernadette !

    Cela est sûr !
    C’est vrai que pour la neige, il y en a plus chez vous que chez nous !

    Pierre

    J’aime

  3. jcmian dit :

    Il paraît d’ailleurs que l’état du premier est précaire…

    J’aime

  4. rotpier27 dit :

    Coucou J.C. !

    Tu as raison : cela n’en est pas loin du tout !

    J’aime

  5. thalie dit :

    des sphinx ? qu’ils soient d’EGYPTE ou de GRECE je préfère le papillon qui est tout sucre et tout miel en cherchant une ruche pour crèche !

    J’aime

  6. thalie dit :

    précision : ce papillon s’appelle SPHINX ! aussi, au cas où vous l’ignoreriez !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.