Les Moires ou Parques : La mythologie gréco-romaine revisitée et expliquée par … Rotpier !

La mythologie gréco-romaine revisitée et expliquée par … Rotpier !

Notons, comme disait Amélie,

que la Créte se trouve en bas et non en haut !

J’ai relevé cela: cocorico !

Préambule important dont tout lecteur nouveau doit bien s’imprégner pour appréhender correctement la suite.

1) La mythologie gréco-romaine n’a rien à voir avec des salades débitées par Juliette : je l’affirme !

2) Je vous fiche mon billet (d’ailleurs, il y en aura plusieurs et j’espère que vous n’allez pas vous en liasser !) qu’après m’avoir lu, vous serez bien plus à l’aise dans les soirées où vous aborderez les fabuleuses facettes de cette épique époque avec vos amis !

3) Les explications que je donne ici sont de sources sûres : mon lointain ancêtre étant Achille. Achille était un bel héros (Deravel était son père) et les filles, très amoureuses de lui, lui demandaient toujours : « t’as long Achille ? » et lui, répondait immanquablement en se grattant le pied : « vérifie toi-même ! »

4) Les dieux, demi-dieux et autres personnages étaient les mêmes chez les grec et les romains, mais ils s’appelaient différemment. Prenons pour exemple la déesse de l’amour et de la fécondité : elle s’appelait « Aphrodite » chez les grecs et« Vénus »chez les romains.

Ceci étant exposé, vous allez pouvoir suivre pas à pas la véritable histoire de ces temps fabuleux !

Vous pouvez retrouver chaque lundi, depuis le 17 août 2009, un billet sur le sujet !


Si la mythologie est votre talon d’Achille en société, n’hésitez pas :suivez mes cours et vous deviendrez aussi brillant que le roi Midas qui changeait tout ce qu’il touchait en or et se grattait souvent les choses !

Aujourd’hui :

Les Moires (A Golden Thread, 1885),d’aprés J.M. STRUDWICK (Munich) (Tableau personnel )

Les Moires ou Parques

Les Moires étaient la personnification du Destin, comme Giscard, mais en beaucoup mieux. On les considérait comme les filles de Zeus et de Thémis mais pour Hésiode elles sont les filles de Nuit, donc des belles de nuit.

En général ou en colonel, elles surveillent le destin des hommes qui passent sur leur trottoir plus qu’elles ne le déterminent. Dans la mythologie grecque le Destin est parfois personnifié, tantôt distinct de Zeus, tantôt confondu avec lui. Mais en général ou en caporal les autres dieux et Zeus lui même paraissent soumis au Destin comme l’affirmait Eschyle Talon dans « Prométhée enchaîné », tout comme Anémone était soumise à Valérie (Bonchoir )

De nombreux d’auteurs classiques considéraient les Moires comme plus puissantes que les dieux eux mêmes; Homère Michel (qui avaient perdu son chat) et Virgile représentaient Zeus pesant sur une balance les sorts des héros. .Ainsi, Zeus apparaît plus comme l’exécuteur du destin (une sorte de Mitterrand) que comme celui qui le détermine. C’est la Moire qui empêche les dieux d’intervenir sur le champ de bataille de Troie lorsque le héros voit sa dernière heure arriver. C’est ce que l’on a appelé à l’époque : l’art Moire et non le buffet comme certain du PC voudrait le faire croire.

Le Destin a divers noms ou divers agents qui se rapportent tous à l’idée de « la part réservée à chaque être » (de vie, de bonheur, de malheur).

On peut citer: l’Aisa ou la Moira homérique (celle qui a inventé l’avancement homérique qui a été ensuite remplace par la promotion canapé) le Moros (qui ne voulait jamais le lacher) d’Hésiode qui était fils de la Nuit. Plus tard on imagina plusieurs Moires et d’autres abstractions divinisées telles que Anankê ou Tyché, Fatum des Romains (la parole immuable), les Parques, la Fortune, la Nécessité, le PS, l’UMP et l’Audi C à double injection.

Les Moires étaient trois:
• Clotho filait les jours et les événements de la vie et Clodo, son frère, filait sous sa tente.
• Lachesis Lesbaskettes enroulait le fils et tirait le sort de chacun et se faisait tirer aussi … si !
• Atropos coupait avec ses ciseaux le fil de la vie.
Chez les Romains les Parques se nommaient Nona, Decima et Morta. Elles présidaient à la naissance, au mariage et à la mort. Elles étaient représentaient sur le Forum et on les appelait Tria Fata (les 3 fées).

Image du net … Ce serait plutôt des fées Carabosse !

 

 Les divinités du Destin apparaissent aussi dans d’autres mythologies comme la mythologie germanique (chère à DSK qui adore tout ce qui finit en « nique » dont son prénom !) et nordique sous le nom de Nornes ce qui était quand même hors nornes !

Les Moires ne jouèrent pas directement un rôle très important:
• Elles aidèrent Zeus dans son combat contre Thyphon et ses petites marionnettes en le persuadant de manger des mets des mortels qui lui feront perdre ses forces. C’est à cette époque là que naquit la chanson « un Typhon phon phon les petites marionnettes » … si ! Je vous le certifie !
• Elles aidèrent aussi Zeus dans son combat contre les Géant Casino et autres en tuant Agrios, Thaos et Saloupios à coups de bâtons.
• Elles apparaissent lors de la naissance de Méléagre.
• En revanche elles furent trompées par Apollon (qui avait un appeau long dans lequel toutes les filles voulaient souffler) qui les fit boire et elles laissèrent ainsi vivre au delà de sa part de vie son ami Amède.

Apollon était très rusé, il fallait bien l’admède !

Enfin, l’une d’elles se transforma en femme de chambre Moires afin de tendre un piège à un certain Dominique qui avait aussi l’appeau long et agile comme Achille. Il aurait du se méfier, vu qu’elle n’avait pas les seins clairs et quelle ne possédait pas d’âne.

Voici, voilà ce que vous devez savoir de l’art Moires qui n’est pas toujours commode à déchiffrer même quand elle est normande.

 

A la semaine prochaine pour la suite … si vous le voulez bien … et les dieux aussi !

Rotpier …….. à qui il ne reste qu’un tout petit rien de jeunesse comme disait Lucien !

A propos Pierre

Professeur à la retraite
Cet article, publié dans Humour, La mythologie selon Rotpier, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Les Moires ou Parques : La mythologie gréco-romaine revisitée et expliquée par … Rotpier !

  1. Bernadette dit :

    « Ce serait plutôt des fées Carabosse ! » Peut-être est-ce parce qu’elles sont moirées? 😉

    J’aime

    • rotpier27 dit :

      Bonjour Bernadette !

      Peut-être bien !

       » Moire, c’est moire il n’y a plus d’espoir, oh ! oh !  » qu’il chantait le Johnny !
      Enfin, je crois !

      Bonne journée,

      Pierre

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.