« Rodéo » … un sonnet très cavalier de … Rotpier !

RodéoImage du net

Rodéo,

 

Elle avait un très gros fessier :

Au moins de quoi remplir deux chaises !

Et des seins tout aussi balèzes :

De quoi occuper deux guichets !

 

Son mari pourtant bon jockey

N’était pas tous les jours à l’aise,

Il frôlait parfois le malaise

Quand il lui fallait la monter !

 

Il avait toujours en mémoire

Cette nuit hallucinatoire

Où il avait risqué sa peau !

 

Il avait surmonté l’embûche

En pratiquant le rodéo :

L’énorme avait la coqueluche !

                                              Rotpier

Publicités

A propos Pierre

Professeur à la retraite
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour « Rodéo » … un sonnet très cavalier de … Rotpier !

  1. Bernadette dit :

    Fameuse pouliche!
    Bonne journée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s