» Triangle d’or, » : isocèle ou pas, on s’en fiche ! Ce qui compte c’est : la couleur et la douceur !

 

J’ai toujours eu un faible pour la géométrie !

Et, point n’est besoin de s’appeler Midas

pour transformer tout en or !

Image du net
.

Triangle d’or,

 

C’était une authentique blonde,

pouvant sur le champ le prouver !

Silhouette des plus girondes

troublant et faisant saliver !

 

Absolument pas pudibonde :

conduite à faire disjoncter,

des paquets de gars à la ronde

qui ne rêvait que de monter !

 

Que de monter en altitude,

les instruments : grillés, foutus !

S’aventurer dans l’inconnu

 

de son triangle des Bermudes !

Un triangle tout ourlé d’or :

paradis pour petite mort !

                                   . 

                                          Pierre Dupuis

 

Non ! vous n’aurez pas d’autres images ! 

Déjà publié, mais je l’ai retouché :

je ne m’en lasse pas !!!

Publicités

A propos Pierre

Professeur à la retraite
Cet article, publié dans Poésie, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour  » Triangle d’or, » : isocèle ou pas, on s’en fiche ! Ce qui compte c’est : la couleur et la douceur !

  1. Bernadette dit :

    Donc tu l’avais déjà touché et tu l’as retouché ce triangle d’or… 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s