Poème à double détente : « Conseils d’ami … sans fioriture, » de … Pierre

 

Conseils d'ami

Conseils d’ami … sans fioriture,

 

Cette fille a bien trop de classe

et tu seras à la ramasse

quand elle te laissera choir

tu n’auras plus que ton mouchoir.

 

Tu es pour elle une passade

et c’est une lapalissade

que de prévoir ton avenir :

tu n’as pas fini de gémir !

 

Laisse tomber un peu ta hargne :

tes sous à la caisse d’épargne

c’est ce qu’elle croque en huit jours

… ne bave plus le mot « Amour » !

 

C’est une fille de la haute

qui a voulu que tu la sautes

comme ça pour se divertir :

arrête donc de te mentir !

 

D’ailleurs tu as compris la chose,

tu sors enfin de ta névrose

tu as déjà un meilleur œil

et tu me fais plus bel accueil !

 

Retrouve toute ta jugeote

et remet-la dans ta culotte

ou bien avec casse les noix :

tu n’as vraiment pas d’autre choix !

 

 

Laisse tomber cette salope

au comportement interlope

qui ne peut que te démolir :

tranche un bon coup et sans mollir !

 

Même si ce n’est pas facile

prouve-lui qu’un bel imbécile

peut récupérer la raison

et traite-la de paillasson !

 

Chacun a les clés de son monde

qui lui vont et lui correspondent

quand on en sort il faut tricher

et l’on ne peut plus s’arrêter.

 

C’est entamer un jeu de rôle,

un jeu de dupe,un jeu pas drôle

dont on reste le prisonnier

jusqu’à ce que l’on soit canné.

 

Toujours rester sur le qui-vive

et être sur la défensive

pour ne pas que le naturel

revienne au galop sans appel !

 

Bien mieux vaut une vie modeste

que de frayer avec la peste

qu’est ce monde plein de clinquant

où l’on n’existe qu’en trichant

 

                                 Pierre Dupuis

 

 

        Péroraison :

 

C’est un poème qui me classe

dans le tiroir « lutte des classes »

que l’on revoit poindre aujourd’hui

et que l’on n’a jamais détruit.

 

De nouveau fleurit l’arrogance

et les grands airs de suffisance

qui avaient cours aux temps anciens

… ça sent le noble citoyens !

 

Bien sûr ce ne sont plus les mêmes,

ils ont infiltré le système

et le maîtrise par l’argent

toisant de haut les pauvres gens.

 

Il faudra bien que l’on s’explique

et s’il faut ressortir les piques

et bien nous les ressortirons

car cela ne tourne plus rond !

 

Toute une vie pour un pécule

pendant que les traders spéculent

et peuvent gagner en un jour

mille fois plus … sus aux vautours !

 

 

                          Pierre Dupuis

 

Vautours triple A

Montage personnel à partir d’images du net

Publicité

A propos Pierre

Professeur à la retraite
Cet article, publié dans Billet d'humeur, Poésie, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Poème à double détente : « Conseils d’ami … sans fioriture, » de … Pierre

  1. Bernadette dit :

    Ah ça ira, ça ira, ça ira… (air connu)
    Bonne journée.

    J’aime

  2. rotpier27 dit :

    Bonjour Bernadette !

    C’est bien . Par contre, il parait que quand on a des problème de vessie on est lent, terne et complètement éteint. Je ne sais pas si c’est vrai car de ce coté-là … ça va !

    Bonne journée !

    Pierre

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.