Bonus du jour : journée de la femme oblige: deux poèmes de Pierre et des pensées du … Rotpier !

A l’occasion de la journée de la femme, Pierre vous offre deux poèmes 

et ……………. le Rotpier quelques pensées ( aïe! aïe! aïe! )

Image du net modifiées par Pierre

Femme,

 

Femme,

amalgame

d’esthétique et de charme.

 

Femme,

paradoxe

de rires et de larmes.

 

Femme,

aux yeux passant

de la douceur aux flammes.

 

Femme,

aux ongles

tranchant comme des lames.

 

Femme,

sucrée-amère

entre fantaisie et drame.

 

Femme,

imprévisible

tout au long de la gamme.

 

Femme,

à étudier :

vaste programme !

 

Femme,

à visiter :

quel sésame ?

 

                                     Pierre Dupuis

Image prise sur une bibliothèque d’image

Femme en soi,

   

Dieu créa la femme.

 Pour ne pas être en reste, le diable mit

dans sa prunelle une petite flamme.

 

Le poète l ‘habilla de vers,

le couturier de soie.

 

L ‘homme la déshabilla

et l ‘aima.

 

Ainsi soie style.

                                                                                                          Pierre Dupuis

 Poèmes déjà publiés

A l’occasion de la journée de la femme, je vous offre quelques pensées !

Le Rotpier

 

  J’ai pris le parti de ne point juger les femmes, il y avait trop de travail !

    

   Dans certaines tribus africaines, c’est l’homme seul qui fait bouillir la marmite, la femme est dedans.

  

   La femme n’est pas si mauvaise que cela …

pour qui sait bien la cuisiner !

 

    Le sourire de la femme est l’équivalent du discours de l’homme politique : des promesses qui n’engagent

que ceux qui y croient.

 

   Femme au foyer, chaleur assurée ! 

   ( peut-être de Landru ? )

 

  Et pis c’est tout !

 

   Le Rotpier

 

Publicités

A propos Pierre

Professeur à la retraite
Cet article, publié dans Humour, Poésie, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Bonus du jour : journée de la femme oblige: deux poèmes de Pierre et des pensées du … Rotpier !

  1. Merci pour ces pensées profondes…ou pas!
    De ma part, une petite blagounette pour sourire, c’est important:
    « La fermière rentre chez elle après un rendez-vous chez le gynéco.
    – Alors, qué qui t’a dit l’toubib ?
    – Ben qu’ j’avions un christ aux zovaires !
    – Nom di Diou, c’est l’bouquet !…toi qu’avais déjà l’diable au cul « 

    • rotpier27 dit :

      Coucou Bernadette !

      Cré vingt diou ! Elle est ben bonne ! Sûr que les deux vont se télescoper !

      Bonne journée … de la ferme … euh … de la femme !

      Le Rotpier

  2. Géhèm dit :

    🙂 🙂 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s