( Suite ! ) Les sonnets du jour : « Je pars en croisade » , « A cheval sur mon idéal » et « Tel un nouveau don Quichotte » de … Rotpier le chevalier fêlé ! ( suite ! )

Nota :

 Pour une question pratique de consultation ultérieure, donc pour éviter le retour à l’article précédent, je le remets en tête. J’ajoute simplement les nouveaux sonnets d’une autre couleur.

Pas trop saucissonnée mon explication ? ( Il y en a six pas si sots … que cela … je l’espère ! )

Adoubement de chevalier

image du net

Que les amoureux de la langue

française m’adoubent …

 

Je pars en croisade !

 

Certains voudraient  – je les abhorre ! –

S’attaquer à notre français,

Le simplifier jusqu’à l’excès

Moi je dis « non ! » car je l’adore !

 

Je mets mes bras en sémaphore

Pour alerter sur ce forfait,

Rejoignez-moi, oui c’est parfait :

Approchez donc les matamores !

 

Venez nous allons vous couper

Vite fait l’herbe sous le pied

Et si vous vous entêtez j’ose

 

Je vous le dis droit dans les yeux

Nous vous couperons autre chose

Cachez tout ce qui va par deux !

 

                               

                                      Rotpier

Chevalier

Image du net

A cheval sur mon idéal,

 

Je trouverais mon idéal

En servant notre belle langue

Je saurais être son féal :

Ses ennemis seront exsangues !

 

Et s’il faut que je les étrangle,

Je le ferai, c’est viscéral,

Jusqu’à ce que leur raison tangue :

Je ne suis pas sentimental !

 

Et si dans la meute de chiens

Se cache un académicien,

Qu’il sorte vite son épée !

 

Au lieu de faire un long discours,

Qu’il conforte mon épopée

Ou bien que comme un lâche il court !

 

 

                                      Rotpier

 

 

Don Quichotte Pierre

Image du net + petit montage !

Tel un nouveau don Quichotte,

 

Et tel un nouveau don Quichotte

Je mènerai par monts par vaux

Des combats à tous les niveaux

Pour que notre langue ait la cote !

 

Que personne ne m’asticote

Ou bien je le coupe en morceaux

Et je les balance aux pourceaux

Qui en feront belle ribote !

 

Voilà le décor est planté

Et si un quidam est tenté

De me défier sous la coupole,

 

Qu’il se taise pauvre manant,

Le combat sera sans parole : 

 Qu’il ferme son moulin avant !

 

 

                                      Rotpier

 

 Don Quichotte Pierre (2)Image du net + petit montage !

 

Et si la folie me gagne …

 

Bien calé sur ma rossinante

Applaudi par Anne Hidalgo

J’irai du grand Paris à Nantes

Quitte à en revenir dingo !

 

Ma volonté déterminante

Sera d’occire les gogos

Voulant de façon consternante

Toucher aux mots… même à l’argot !

 

J’embrocherais ces tartignoles

Ou je leur mettrai des torgnoles

De façon à les rebuter !

 

Notre langue est beaucoup trop belle,

Hors de question de l’amputer

Ou bien je leur trousse un libelle !

 

 

                                      Rotpier

 

Pierre en prison

Image du net + petit montage !

La fin de l’épopée,

 

Si je suis encore vivant

Après cette longue épopée

J’irai vers le soleil levant

Pour retrouver ma dulcinée.

 

Et si elle a pris un amant

Pour combler ses longues journées

J’empalerai le malfaisant

Avec le pic de cheminée !

 

Puis j’irai chez les argousins

Pour me rendre au petit matin,

J’implorerai les fonctionnaires,

 

Certains ne sont pas trop idiots,

Pour avoir de gros dictionnaires

Pour finir entouré de mots !

 

 

                                      Rotpier

 

Squelette avec des livres

Image du net + petit montage !

Ultimes tentatives,

 

J’écrirai de longues suppliques

Que j’enverrai à tous les dieux,

Ce n’est pas que je crois en eux,

Je n’ai pas la fibre utopique !

 

Des compliments dithyrambiques

A sortir des larmes des yeux,

Je sais mentir quand je le veux

Mais bien moins que les politiques !

 

Quant à ceux-là, n’en parlons pas,

S’il ne s’agit pas de mandats

Ils ne bougeront pas d’un pouce !

 

Enfin usé par tous mes maux

Je rendrais l’âme sans secousse

Sous l’œil mouillé de mes chers mots !

 

 

                                      Rotpier

Publicités

A propos Pierre

Professeur à la retraite
Cet article, publié dans Poésie, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour ( Suite ! ) Les sonnets du jour : « Je pars en croisade » , « A cheval sur mon idéal » et « Tel un nouveau don Quichotte » de … Rotpier le chevalier fêlé ! ( suite ! )

  1. Bien dit Pierre! Il faut toujours rêver un impossible rêve 🙂
    Je ne suis pas devenue un être tas mais j’en suis revenue après avoir fait camp 😉
    Et le soleil est toujours là, elle est pas belle la vie?

    • rotpier27 dit :

      Bonjour Bernadette !

      Oui, comme le chantait le grand Jacques !

      J’avais donc bien deviné l’endroit où tu te trouvais et je devine où tu es passée en revenant !

      Bon après-midi … sous le soleil exactement !

      Pierre

  2. midolu dit :

    Quelle épopée, et quel bonheur des mots !
    Rotpier, je te rejoins dans cette croisade (j’ai déjà le destrier, et l’amour de notre langue) !
    Bonne soirée à toi et à Bernadette, ainsi qu’aux visiteurs.

    • rotpier27 dit :

      Bonjour Dominique !

      Merci ! Allez, enfourche ton destrier et embrochons sans pitié les malfaisants … volons-leur dans les plumes … même si ce sont des femelles ! ( c’était juste pour déconner un peu ! )
      Bonne journée !

      Pierre

  3. glorfindel21 dit :

    Et un cheval lié de plus : je suis des vôtres ! J’ai le Sancho, ça tombe bien ….

    • rotpier27 dit :

      Bonjour Glorfindel !

      Je savais bien que je pouvais compter sur toi !
      Une telle croisade ne peut te laisser indifférent !

      Enfourche ta rossinante et lance au clair !
      Que ton sang Sancho parle pour toi !
      Tu as embroché bien d’autres moulins avant !

      Et pis c’est tout !

      Bonne journée !

      Le Rotpier

      http://rotpier.over-blog.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s