Auvergne … allez, un petit tour en Auvergne : le poème du jour de Rotpier  » Aventure auvergnate, « 

C’était il y a 6 ou 7 ans, les auvergnats et ceux qui ont visité l’Auvergne devraient y retrouver leurs moutons !

 

Image du net

Aventure auvergnate,

 

Là-bas au pays des Arvernes,

j’ai pas vu Vercingétorix,

ce n’est pas une baliverne :

même pas croisé Astérix !

 

Je suis donc parti en balade,

par monts, par vaux et sur les puys :

 les gambettes en marmelade,

foi de Rotpier, foi de Dupuis !

 

Un cratère rempli de flotte :

voila le Gour de Tazenat !

Trempette avec ou sans culotte,

ça ne soigne pas le zona !

 

Au tout premier puy de la chaîne,

j’ai voulu faire le guignol,

j’ai pris sans que cela ne traîne

une bûche au Puy Montcognol !

.

En bas du Puy de Louchadière,

j’ai rencontré, pauvre de moi,

une louche contrebandière

qui trafiquait dans le Viagra !

 

J’ai négocié deux ou trois doses :

ma femme approuvait des deux mains !

Nous n’avons pas gagné grand-chose :

trois minutes sur deux heur’ vingt !

 

J’ai visité le Puy Chopine :

il faisait chaud , j’ai picolé !

Un pandore a vu ma trombine,

aussitôt il m’a fait souffler !

 

Le ballon a viré de suite,

ça lui a fait ni chaud ni froid :

il a rigolé de ma cuite

… il était plus bourré que moi !

 

La grande gendarmette à nattes

l’était aussi bien entendu,

la bourrée était auvergnate :

une fille venant du cru !

 

Je suis monté au Puy de Dôme

par le chemin des muletiers,

il y avait même des mômes,

mais eux n’avaient pas mal au pieds !

 

J’ai voulu me servir d’eMule

mais quand j’ai ouvert mon ordi,

il a fait sa tête de mule :

il n’y avait pas de wi-fi !

 

J’ai bien vu le Puy de la vache,

mais je n’ai pas pu voir le veau :

il était au Puy de la Tache

histoire de monter plus haut !

 

J’ai mis les pieds dans une grotte :

j’ai eu peur car il faisait noir !

En plus j’ai glissé sur la crotte

d’une saleté de clébard !

 

Je suis passé près de l’usine

Michelin de Clermont-Ferrand,

je n’y ai pas vu Mélusine

mais Bibendum assurément !

 

Il avait l’air plutôt patraque :

il était gonflé de partout !

Peut-être des coups de matraques

d’ouvriers pas contents du tout !

 

J’ai trouvé qu’il riait bien jaune,

un peu comme un ara qui rit,

pourvu qu’il garde ses neurones

pour éviter l’hara-kiri !

 

Un auvergnat très sympathique

m’a donné quatre bouts de pain

mais quand j’ai quitté sa boutique

il m’a fait : « C’est trois euros vingt !

 

Fini le temps du bon vieux Georges,

il faut casquer pour un quignon,

sinon on te prend par la gorge

pour que tu craches ton pognon !

 

A Vichy j’ai pris la pastille

sans être au quatorze juillet,

ma femme qui est très gentille

a applaudi sans sourciller !

 

J’ai tout vu mais pas le régime,

j’ai vu l’amont mais pas Laval,

pas vu Reynaud, pas vu Régine

et même pas le Maréchal !

 

Je suis passé par La Bourboule

mais Zidane n’était pas là,

du coup j’en ai perdu la boule

et j’ai chanté a capella !

 

A Thiers j’ai croisé ma banquière

au bras d’un mec pas très futé,

j’ai évité cette rombière :

nous sommes à couteaux tirés !

 

Le gars fabriquait des viroles

et des manches pour les couteaux,

ell’  va lui filer la vérole :

c’est toujours son petit cadeau !

 

Je suis allé à Chamalières

sans y rencontrer le d’Estaing.

Valery s’était fait la paire,

Anémone avait mauvais teint !

 

Mourir idiot c’est imbécile,

j’ai donc visité Vulcania :

ce n’est ni super ni débile

… y compris la cafétéria !

 

Les auvergnats font triste mine :

l’endroit leur a coûté bonbon !

Une facture qui culmine

plus haut que les puys et les monts !

 

Aimant bien la mythologie,

j’espérais rencontrer Vulcain :

il devait être de sortie

ou alors planqué dans un coin !

 

Mis à part ces espiègleries,

visitez la chaîne des puys,

l’Auvergne est vraiment très jolie,

foi de Rotpier, foi de Dupuis !

 

 

                                  Rotpier ou Pierre DUPUIS

                                                et non DUPUY !

 

 

Déjà publié!

Publicités

A propos Pierre

Professeur à la retraite
Cet article, publié dans Humour, Poésie, Poésie-humour, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Auvergne … allez, un petit tour en Auvergne : le poème du jour de Rotpier  » Aventure auvergnate, « 

  1. Cette balade auvergnate m’a enchantée mais je ne connais pas vraiment l’Auvergne qui ne m’a jamais attirée plus que ça. Va savoir pourquoi…

  2. midolu dit :

    Merci pour la balade qui, si elle n’est pas exhaustive (ce serait difficile), est cependant fournie et bien documentée !
    Bonne fin d’après-midi (ensoleillé ici) !

    • rotpier27 dit :

      Bonjour Dominique !

      Je n’est pas fait tous les puys … foi de Dupuis !

      Merci et bonne journée ensoleillée aussi ! ( – 5° sous abri ce matin ! )

      Pierre

      • midolu dit :

        😉 Tu as pourtant un nom prédestiné ! Quoique … Dupuis –> un seul puy ! Lequel aurait ta préférence ?
        Bon mercredi, avec ici moins de soleil qu’hier.

      • rotpier27 dit :

        Bonjour Dominique !

        Difficile à dire car ils sont tous particuliers !
        Nous avons beaucoup apprécié le Puy de Dôme … peut-être parce que nous l’avons gravi par le chemin des muletiers … dur dur ! Il faut le faire une fois pour savoir de quoi il s’agit !

        Bon après-midi !

        Pierre

  3. Ah Pierre, comme je suis friand de cette légèreté de ton toujours très précautionneusement introduite dans ta poésie, comme j’envie tes dispositions à créer avec autant de facilité une poésie réaliste, gaillarde, chansonnière !
    Franchement, c’est balaize ! Merci pour cette fenêtre grande ouverte sur la vie, avec la grande bouffée d’air pur respirée. C’est tout bon.

    Amical salut

    • rotpier27 dit :

      Bonjour Yannig !

      Merci beaucoup pour ce dithyrambique compliment !
      J’aime beaucoup les vieilles choses
      … en conséquence, je m’aime de plus en plus !
      … C’était juste pour blaguer !

      Bonne journée !

      Rotpier

      http://rotpier.over-blog.com

      • midolu dit :

        Dernièrement, j’ai pu entendre à nouveau la phrase d’Agatha Christie qui était l’épouse d’un archéologue ; elle disait que l’intérêt d’avoir un mari archéologue c’est que plus on vieillit plus il s’intéresse à vous ! 🙂

  4. rotpier27 dit :

    Coucou Dominique !

    Comme quoi je ne raconte pas toujours des conneries !

    Bon après-midi … toujours sous le soleil en Normandie mais cela bouge !

    Pierre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s