Nuit debout, je rends hommage à ce mouvement par le biais de ce poème :  » Agora ! Agora !  » … un poème de … Pierre

.

Billet-préambule de Pierre : 

Même avec ses excès et ses débordements « Nuit debout » est un mouvement utile et respectable. Infiniment dangereux aussi pour la finance internationale bien sûr !

Si l’on observe bien, qu’elles sont les formations politiques qui condamnent le mouvement avec le plus de virulence ? Celles de droite et d’extrême droite bien sûr … même si elles le font en marchant sur des œufs … prudence oblige: les élections approchent !

La droite, l’extrême droite et la finance portent le même chapeau … le panama de préférence !

En mai 68, de Gaulle qualifiait les événements de « chienlit » et la droite applaudissait. Je ne doute pas qu’actuellement, au sein de leurs sphères, ce mot ne soit employé !

Vive « Nuit debout » ! Longue vie à elle et que les forces de l’ordre les aident à isoler et à se débarrasser des casseurs de tout poil ! Que germent des idées nouvelles porteuses d’espoir pour la jeunesse sous l’œil bienveillant de la République !

PS : En mai 68, j’avais 22 ans et je travaillais dans l’industrie. Nous avons été 5 semaines en grève avec occupation de l’usine.

Pierre Dupuis

 

Pensé et écrit en juin et juillet 2011, finalisé en août.

Si je précise ces dates c’est que, dans le contexte actuel,

les choses peuvent et devraient évoluer rapidement, c’est le souhait que je formule.

Ce jour d’avril 2016, je reprends ce poème et l’enrichis un peu car il semble que les choses bougent en France avec le mouvement de « Nuit debout » …

Pierre Dupuis

 

Nuit debout Place-de-la-Republique-a-Paris-le-11-avril Benoît Tessier Reuters

Photo parue dans le Monde.  Benoît  Tessier / Reuter

.

Agora ! Agora !

Venez donc les amis il y a de la place

sur les places de France et de tous les pays,

montrons aux dirigeants que nous, la populace,

ne voulons plus payer pour des banquiers pourris !

Car ce sont bien ceux-là qui sont à l’origine

de la crise mondiale et de tous ses effets :

montages financiers de très basse cuisine

dont le grand chef Madoff a été le reflet !

 .

Pour un qui a payé combien d’autres sont libres ?

Les états ont couvert d’abyssaux déficits,

mais aussitôt qu’ils ont retrouvé l’équilibre

ils ont recommencé sous les satisfecits !

.

Satisfecits de ceux qui tirent les ficelles :

les grands groupes mondiaux et leurs bons serviteurs

qui en profitent pour remplir leurs escarcelles

en s’infiltrant partout auprès des décideurs !

Ne nous y trompons pas quand ces vautours spéculent

sur le riz et le blé ou autres aliments,

ils savent tout à fait – mais n’ont aucun scrupule ! –

qu’ils condamnent à mort un grand nombre d’enfants !

.

Et le jour et la nuit et sans aucune pause,

sur leurs ordinateurs des logiciels dédiés,

triturent les marchés pour extraire leur dose

de profits sans savoir ce que c’est que semer !

On peut les rapprocher du genre des sangsues :

ils ne produisent rien et ne sont que saigneurs

qui pompent sans arrêt de manière goulue

une sorte d’impôt comme au temps des seigneurs !

 .

Véritable racket, dîme des temps modernes,

faisant grimper les prix – certains au grand galop ! –

sous les yeux bienveillants de ceux qui nous gouvernent

et nous prennent vraiment pour de pauvres charlots ! 

.

Ils ont des revenus qui donnent le vertige,

on s’y perd en cherchant à compter les zéros !

Mais ils en veulent plus à un point qui afflige

quitte à recourir à des actes immoraux !

.

Ils ont échafaudé des systèmes d’embrouille :

agences à leurs pieds, dites de notation,

des outils pernicieux servant à leurs magouilles,

capables de couler sans remords des nations !

.

Quand je dis « à leurs pieds » ce n’est qu’un euphémisme

ces agences les ont pour principaux clients !

Pour ne citer qu’un cas illustrant un séisme

les subprimes en sont un exemple criant !

Ces agences ont donné, pendant nombre d’années,

à ces micmacs nocifs la note triple « A »,

la meilleure qui soit sans être condamnées :

laxisme ou connivence aux sommets des états ?

.

Taxer les plus-values : action prioritaire !

Remettre la morale enfin au goût du jour !

Resserrer nettement l’échelle des salaires :

regonfler les plus bas en pompant les plus lourds !

Un riche un peu moins riche à encore une marge

bien plus que confortable alors qu’un pauvre lui,

même avec un peu plus, peine à couvrir ses charges

et petit à petit se retrouve hors circuit !

 .

Si l’on n’y prend pas garde : attention à la casse !

N’ayant plus rien à perdre on devient très méchant,

cela peut glisser vers une lutte des classes :

l’histoire l’a prouvé qui se souvient du sang !

Essayons de rester calmes et pacifiques,

il faut en premier temps exposer nos griefs

de façon claire et nette à tous les politiques

qui vont solliciter nos votes dans leur fief !

C’est des engagements qu’il nous faut et des fermes !

Terminé le blabla : nous voulons des contrats !

A bas le baratin, il faut y mettre un terme :

ils devront rendre compte à la fin des mandats !

Ils ne sont pas à court d’annonces mensongères,

comédiens affirmés ils maîtrisent leur art,

bonimenteurs patents et dupeurs de première :

ce qui ce fait de mieux dans le genre roublards !

 .

Ils surfent sur la vague haute de l’ignorance

de certains citoyens qui ne s’informent plus,

qui ont tout oublié de l’histoire de France

préférant aux débats la télé torche-cul !

 .

Il faudra mettre en place un plan de vigilance

car ils vont – c’est certain ! –  essayer de biaiser !

Dans ce domaine là ils frôlent l’excellence

mais il n’est plus question de se laisser baiser !

 .

Le terme est un peu cru mais il a le mérite

d’être clair et précis et sans aucun détour :

pas de langue de bois, pas de mots hypocrites

car en face il y a des chevaux de retour !

 .

Monsieur Stéphane Hessel nous a montré la voie !

Indignons-nous vraiment, reprenons le flambeau !

Les purs politicards et bien on les renvoie,

il y a trop longtemps qu’on les a sur le dos !

 .

Agora ! Agora ! Tout comme en Grèce antique,

décidons tout d’ici, reprenons tout en main !

Dictons nos conditions aux hommes politiques :

ils sont là pour servir les peuples souverains !

Beaucoup on oublié, seul un rappel à l’ordre

et un contrat très clair peuvent précipiter

un retour aux valeurs, un jour il faut bien tordre

le cou à un système ô combien gangrené !

 .

Au niveau probité pas d’écart admissible !

toute sortie des clous coûtera l’exclusion,

si l’on peut se tromper en visant une cible

on ne peut pas tromper le peuple sans sanctions !

.

Quand je dis « exclusion » c’est de définitive

dont je parle aujourd’hui mais vous m’aviez compris,

car certains ont l’honneur très approximative,

élastique au besoin si l’on y met le prix !

 .

Il faut éradiquer la peste économique !

Les paradis fiscaux, nous en viendrons à bout

tous ensemble et soudés nous leur ferons la nique

en restant s’il le faut toutes les nuits debout !

 .

Tous les banquiers véreux gérant des comptes offshores

pour des clients ripous quelques soient leurs fonctions

doivent le payer cash, il y en a pléthore,

pas de quartier pour eux : que de lourdes sanctions !

Il nous faut nous en prendre à la finance occulte,

faisons-lui rendre gorge et pas de cinéma !

que dans tous les pays on arrête et inculpe,

en France, au Luxembourg ou bien au Panama !

.

Agora ! Agora ! Tout comme en Grèce antique,

décidons tout d’ici, reprenons tout en main !

Dictons nos conditions aux hommes politiques :

ils sont là pour servir les peuples souverains !

Pierre Dupuis

 

 

Agora 2

Image du net

 

Publicités

A propos Pierre

Professeur à la retraite
Cet article, publié dans Billet d'humeur, Pensées, Poésie, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Nuit debout, je rends hommage à ce mouvement par le biais de ce poème :  » Agora ! Agora !  » … un poème de … Pierre

  1. Photonanie dit :

    J’applaudis à ce texte pétri de vérités et me réjouis que le mouvement s’étende en Belgique où Dexia, maintenue à flot à coup de milliards d’euros publics (les nôtres!), est aussi impliquée dans le scandale des Panama papers.
    Marre d’une justice à deux vitesses, marre de ces animaux malades de la peste:
    « Selon que vous serez puissant ou misérable,
    Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir ».
    Ah ça ira, ça ira, ça ira…
    Bonne journée quand même.

    • rotpier27 dit :

      Bonjour Bernadette !

      Ce sont des vautours, des sangsues, des vampires ! Ils faut les écraser, eux et leurs complices !

      Ah! ça ira, ça ira, ça ira !

      Bonne journée et merci !

      Pierre

  2. ZAZA RAMBETTE dit :

    Bravo Pierre,
    Je partage tes convictions à 100%. C’est un mai 68, qui est en train de se fomenter, même si le démarrage de ces troubles ont commencé sur cette loi El Khomri. Ce mouvement symbolise un mouvement de ras le bol de cette gouvernance qui n’a pas respecté ses promesses tout en menant une politique de droite.
    Bises et bon mardi.

    • rotpier27 dit :

      Bonjour Zaza !

      Oui, il faut faire quelque chose pour contrer la finance internationale qui se moque des lois en les contournant allègrement ! Il ne peut y avoir que des hommes nouveaux pour y parvenir et ce, dans tous les pays. Ce n’est pas gagné d’avance mais il faut bien commencer un jour !

      bonne journée,

      Pierre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s