Le poème du jour : « Sa foi était inébranlable, » de … Rotpier

 

Image du net bidouillée par mes soins

pour que l’on ne reconnaisse pas Sœur Agnès, la délectable.

 

Sa foi était inébranlable,

 

Sœur Agnès était adorable,

ça se voyait rien qu’à son nez

mutin et un peu retroussé

et elle était très abordable.

 

Sa foi était inébranlable

comme celle du jeune abbé

qu’elle avait croisé et frôlé

un soir derrière le retable.

 

Leur émotion était palpable

et ils se sont vite palpés,

ils ne purent s’en empêcher :

leurs mains étaient incontrôlables !

 

Fatalement l’irréparable

c’était produit, bien obligé,

comment peut-on désamorcer

une attirance insurmontable !

 

« Seigneur aux voies impénétrables

vous m’avez laissé pénétrer

sœur Agnès sans m’en empêcher :

vous avez été formidable ! »

 

Voilà la pensée fort plaidable

qui vint à notre jeune abbé

qu’il s’empressa de partager

avec Agnès, la délectable.

 

Partant de ce constat amiable

ils ne cessèrent de s’aimer

se considérant assurés

du pardon d’un dieu charitable.

 

Mais la position lamentable

de l’église sur le sujet

les obligèrent à abriter

leurs amours déclarés coupables !

 

Péroraison-bénédiction :

 

Que le seigneur soit consensuel

et qu’ils montent tout droit au ciel

quand sur terre ils auront fini

de jouer à touche pipi !

 

Ils ont souvent fait le voyage

de celui du septième étage,

pourvu que le premier soit bien :

dans la vie on est sûr de rien !

  

                                       Rotpier

Publicités

A propos Pierre

Professeur à la retraite
Cet article, publié dans Poésie, Poésie-humour, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Le poème du jour : « Sa foi était inébranlable, » de … Rotpier

  1. Photonanie dit :

    Excellent! Et vive Soeur Agnès et le petit curé! J’espère qu’elle ne fera pas des pets-de-nonne quand il célébrera l’élévation 😉
    Je croise les doigts pour que l’Eglise comprenne les déviations qu’elle occasionne par sa rigueur envers le célibat :-/

  2. Michèle dit :

    A quand le mariage des prêtres ?

    • Pierre dit :

      Bonjour Michèle !

      C’est bien là toute la question et l’église a une position vraiment rétrograde avec toutes les conséquences qui en découlent.

      Bonne journée,

      Pierre

  3. Géhèm dit :

    Ta nonnette éveille de doux échos.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s