Le poème du jour:  » Ah ! Chiche ! ou Hippie pipe pourra !  » de … Rotpier !

Avertissement:

Tout ceci n’est qu’une fiction et non une incitation à la consommation …

Pierre

 

Image du net

 

Ah ! Chiche !

ou

Hippie pipe pourra !

 

Elle avait la fibre écolo

d’où un doux penchant pour le chanvre,

elle en consommait dans sa chambre

en corrigeant de la philo.

 

C’est lors d’un voyage au Népal

qu’elle avait pris cette habitude,

petit voyage en altitude

à la recherche du Saint-Graal.

 

 Un petit ami népalais

l’avait initié à la chose,

là-bas la vie y est morose

sauf à fréquenter les palais !

 

Question de s’envoyer en l’air

elle avait bien d’autres méthodes

que d’escalader la commode

à l’endroit ou bien à l’envers !

 

Il y a pétard et pétard,

elle en avait un callipyge

qui aurait pu, beauté oblige,

servir de modèle aux beaux-arts !

  

Elle maîtrisait aussi l’art

dont je tairais pour la censure

le nom évoquant la luxure :

je ne suis pas un vil pendard !

 

Il y a pendard et pendard,

il faut en prendre la mesure :

pour que flottent les étendards

il faut des mats durs à l’usure !

 

C’est fou ce que l’Himalaya

peut dégourdir les jeunes filles

à Katmandou les yeux pétillent

que l’on sache ou non les védas.

 

En redescendant sur Patna

elle avait traversé le Gange,

elle avait tutoyé les anges :

haschich rime avec nirvana.

 

Elle en gardait un souvenir

tout à la fois précis et vague,

comme un ressac, comme une vague

que l’on n’aurait pas vu venir.

 

Sans vraiment être une hippie

elle en avait été très proche,

son moi lui avait dit « raccroche 

ou tu vas aller au tapis ! »

 

Son moi ou bien… ou bien quelqu’un,

elle avait un trou de mémoire,

souvenirs au fond d’une armoire

comme on garde des vieux bouquins.

 

Elle était rentrée du Népal

et avait repris ses études

mais gardé quelques habitudes

… pas de sevrage trop brutal.

 

     

         Péroraison :

Elle rêvait que sur le tard

elle irait en pèlerinage

sur les traces de son jeune âge

… de son passé soixante-huitard.

 

Elle étudierait le sanskrit

pour mieux comprendre les mystères

des ruines et des monastères

au travers des anciens écrits.

 

En attendant … en attendant,

elle s’offrait de courts voyages

entourée de petits nuages

qu’elle goûtait béatement.

 

Elle avait la fibre écolo

d’où un doux penchant pour le chanvre,

elle en consommait dans sa chambre

en corrigeant de la philo.

                 

                                   Rotpier

 

Image du net . N’y voir aucune incitation !

 

 

Publicités

A propos Pierre

Professeur à la retraite
Cet article, publié dans Poésie, Poésie-humour, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Le poème du jour:  » Ah ! Chiche ! ou Hippie pipe pourra !  » de … Rotpier !

  1. Photonanie dit :

    Joli texte tout en douceur et nostalgie.
    C’est une manière de voyager léger et pas trop cher mais est-ce bien raisonnable?
    Pour ta peine, je t’offre une petite chanson de deux très bons (en vrai le son est meilleur 😉 )

    Bonne journée

  2. Pierre dit :

    Bonjour Bernadette !

    Merci ! Il est vrai que ce n’est pas raisonnable du tout mais ce n’est que de la fiction !
    Quant au « Voyage léger » de la vidéo … c’est du lourd comme dirait Fabrice Luchini !

    Bonne journée ! C’est toujours aussi pourri en Normandie !

    Pierre

    • Photonanie dit :

      J’ai justement regardé hier le film « L’hermine » où Luchini joue sobrement mais avec toujours son sourire malicieux. C’est un très beau film que je te conseille.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s