« La santé par les plantes, » ou « Le lexique du guérisseur poète, » … un poème de … Rotpier

Préambule :

            Vous pouvez tout essayer mais rien n’est vraiment garanti !

 

Image du net

.

La santé par les plantes,

ou

Le lexique augmenté du guérisseur poète,

 

Il n’avait pas de grands diplômes

mais il connaissait les vertus

des plantes et de leurs arômes

qu’il savait cueillir in situ.

 

Il tenait cela de sa mère,

elle lui avait tout appris,

certains la tenaient pour sorcière

et la traitaient avec mépris !

 

Ce n’est qu’avec la maladie

qu’ils la voyaient tout autrement,

oubliant la sorcellerie,

quémandant un médicament.

 

Le legs hérité de son père

était du coté de l’esprit :

il avait le bon mot prospère

à l’oral ou bien à l’écrit.

 

Profitant de ces dons uniques,

il avait fait un classement

d’une façon mnémotechnique

des plantes et de traitements.

 

Et c’est sous forme poétique

– plus facile à mémoriser ! –

de façon ma foi sympathique

qu’il l’avait immortalisé.

 

C’était en fait un long lexique

qui permettait d’identifier

beaucoup de plantes non toxiques

ayant le pouvoir de soigner.

 

Je vais tirer la quintessence

– une sorte de pot-pourri ! –

de quelques une des essences

traitées dans son fameux écrit !

 

J’ai moi-même des connaissances

et m’en vais vous les distiller,

mais prenez-les avec prudence :

il faut se méfier du Rotpier !

 

Si vous suivez une recette

pour faire pousser les cheveux

et que ça se barre en sucette,

c’est que c’était un coup foireux !

 

L’anis est bon pour l’intestin

des gros, des grands et des lutins,

quand l’anus est vraiment bouché

feuilles et fleurs il faut mâcher !

 

Le même anis est bon aussi

pour se faire un tas de grisbi,

c’est ce qu’a compris un lascar,

un p’tit malin nommé Ricard !

 

Le basilic est important :

c’est un bon antioxydant !

avec lui plus question de rouille

et vous aurez de belles … bouilles !

 

Le bouleau peut vous requinquer

-pas celui qui s’écrit « o … t » !-

avec sa belle écorce blanche

il assouplit surtout les hanches !

 

La camomille est bénéfique,

en infusion elle est magique !

Sitôt couché, sitôt dodo :

mais là plus de bête à deux dos !

 

Les châtaignes sont nutritives,

en plus elles sont gustatives,

pas celles que l’on prend dans le pif

là, c’est plutôt du bourratif !

 

Le chou est bon pour les douleurs

mais faites bien gaffe aux odeurs !

Pas question de cacher la chose :

vous ne sentirez pas la rose !

 

Tout plein de vitamines C,

il faut le consommer pressé,

le citron est très bénéfique

et sa couleur est magnifique !

 

Le tout rouge coquelicot

est bon pour les maux pectoraux,

à la toux vous ferez la nique

et c’est aussi un narcotique !

 

Cynorrhodon ou gratte-cul

n’empêche pas d’être cocu,

mais il soulage bien des maux :

il faut lui tirer son chapeau !

 

Avec les graines de fenouil

on soigne tout même les… trouilles !

C’est calmant comme disait Jeanne

qui les dégustait en tisane !

 

 L’iris est excellent pour l’œil,

il aide à supporter les deuils :

il rend bien des veuves joyeuses,

qu’elles soient athées ou bien pieuses !

 

La lavande soigne le rhume,

il suffit pour ça qu’on la hume !

Un petit coup de snif le soir

et l’on peut ranger son mouchoir !

 

Le lierre est très bon pour la peau,

on le cueille dans un chapeau,

macéré pendant très longtemps

il rend les gens très attachants !

 

La menthe est très énergisante

en amour elle est bienfaisante,

elle aide à s’envoyer en l’air

toute la nuit et c’est super !

 

Les noix sont bonnes pour le stress

que vous ayez ou non des tresses,

bonnes pour le cholestérol

mais très nulles pour la vérole !

 

Le pavot de Californie

vous donne une mine réjouie,

il fait partie des opiacés

… en plus vous pouvez le fumer !

 

La pimprenelle prise le jour

est un excitant pour l’amour,

les demoiselles de tout âge

en ressortent sans pucelage !

 

Les pissenlits sont diurétiques

… allez ne soyez pas septiques !

Si vous en mangez trop pardi :

attention au pipi au lit !

 

 Prenez chaque jour du pourpier

et vous prendrez mieux votre pied,

c’est un bon antioxydant

et vous aurez tout plein d’amants !

 

Pour avoir une belle peau,

c’est du romarin qu’il vous faut !

Cela attire le marin

et son pompon vous ira bien !

 

Le rudbeckia est excellent,

tout comme le thé de Ceylan,

à consommer en infusion

pour bien soigner les infections !

 

Le safran est aphrodisiaque

avec lui vous aurez la niaque !

Si votre mari n’en peut plus

allez voir le voisin du d’ ssus !

 

La saponaire pour shampoing :

vos cheveux se verront de loin !

Ils seront lisses et brillants,

pour ne pas dire flamboyants !

 

Otez-vous beaucoup de soucis

en utilisant le souci,

en cataplasme il est très bon

pour calmer les démangeaisons !

 

Le thym est bon pour votre teint :

c’est garanti et c’est certain !

Mieux vaut choisir le serpolet

qui rend beaux même les très laids !

 

Si vous prenez de la verveine

votre action ne sera pas vaine,

au jeu vous aurez de la chance

mais en amour … grande prudence !

  

Et la giroflée à cinq feuilles,

qu’avec douleur la joue recueille,

c’est bon pour la circulation

du sang … avec modération !

 

C’est très conseillé pour les femmes,

certaines même les réclament,

il faudrait être très vicieux

pour ne pas exaucer leurs vœux !

 

Rien de tel que la bergamote

pour avoir une jolie motte !

En cataplasme ou à sucer

cela l’empêche de plisser !

 

Les gays aiment la renoncule

qui rime bien avec … recule !

A Lens ou à Saint-Paul de Vence

c’est cuit si le premier avance !

 

Le terrain devenant glissant,

je me dois d’arrêter avant

de voir poindre votre méfiance

sur le bien fondé de ma science !

 

Je ne l’ai pas, bien sûr, infuse,

mais je m’amuse avec ma muse

et si vous chopez des boutons

essayez la fleur de chardon !

 

C’est un peu comme le gratte-cul

mais cela ne rend pas cocu

… enfin pas plus que d’ordinaire

mais c’est une toute autre affaire !

 

 

                                     Rotpier

 

Image du net: gratte-cul … mais vous faites ce que vous voulez !

 

Publicités

A propos Pierre

Professeur à la retraite
Cet article, publié dans Humour, Poésie, Poésie-humour, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour « La santé par les plantes, » ou « Le lexique du guérisseur poète, » … un poème de … Rotpier

  1. Photonanie dit :

    Excellent ce florilège mais j’attendrai le printemps pour aller faire la cueillette et vaincre ainsi tous mes maux en espérant garder mes mots
    Bonne journée

    • Pierre dit :

      Bonjour Bernadette !
      Merci ! Tu as raison, mieux vaut attendre le printemps ou l’été pour la cueillette !
      Bon après-midi ! Il y a un brouillard à couper au couteau en Normandie !
      Pierre

  2. Géhèm dit :

    Je n’avais rien lu de plus utile et pertinent sur le sujet depuis Mességué (mort cette année à 95 ans, ce qui plaide plutôt en faveur de la médecine par les plantes). 😉
    Le pauvre avait par contre une prose qui faisait pitié.

    Tandis que, je ne vais pas me mettre à faire mon Luchini, mais…
    « Le bouleau peut vous requinquer
    – pas celui qui s’écrit « o…t »
    C’est énorme !… Si ce n’est pas de la rime culottée, ça ! 🙂

    • Pierre dit :

      Bonjour Géhèm !
      Merci maître, merci …
      Qu’il est agréable pour quelqu’un de l’Eure
      d’être apprécié à sa juste valeur !
      Je vous salue bien bas Maître…
      Le Rotpier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s