Coloscopie … késako ? … “Hé ben, mon côlon !” : le poème du jour de Rotpier !

 

Préambule : 

J’ai commis cette douce comptine il y a une vingtaine d’années. Je ne suis donc plus vierge de ce coté-là … il me semblait important de le préciser afin qu’aucune ambiguïté ne puisse ternir ce haut moment de poésie.

Puisque je vais y passer aujourd’hui et que l’humour est encore la meilleure échappatoire tous nos maux …

Petite conversation …

 

Image du net

Eh ! ben, mon côlon !

 

 –       Je dois subir, on me l’a dit,

une coloscopie !

–         Une colos … quoi ?

–         Une co…lo…sco…pie !

Oui !

C’est un truc bizarre

qui peut aussi vous arriver !

Rien à voir avec une grosse imitation !

( Colosse-copie ! )  … non !

C’est en fait … une visite intime …

de mon gros intestin !

Mon côlon quoi !

– Hein !

Hé ben, mon colon !

–         Comme vous dites !

Pour cela, il faut,

 mon toubib me l’a dit tout de go

m’endormir !

Je ne vais pas y couper :

a…nes…thé…sie !

Si !

Et … je vous l’avoue :

cela ne me plaît pas du tout !

Je n’ai jamais, je vous l’assure,

été visité … de ce côté !

Je vous le jure !

Alors,  je trouve cela très navrant :

que pendant tout ce temps,

je doive dormir !

Je ne saurais jamais,

l’effet que ça fait

… que d’être visité de ce côté !

Pour une fois que je pouvais essayer

–  en tout bien tout honneur ! –

ce que certains appellent le bonheur :

je dormirais !

Avouez, avouez quand même,

que ce n’est pas de veine !

Non ? 

 

                                                                  Rotpier

Déjà publié !

Publicités

A propos Pierre

Professeur à la retraite
Cet article a été publié dans Humour, Poésie-humour. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Coloscopie … késako ? … “Hé ben, mon côlon !” : le poème du jour de Rotpier !

  1. Zaza Rambette dit :

    Sujet traité avec humour Pierre.
    Et dire qu’il faut que j’y retourne en mars pour vérifier si mon intervention de début janvier n’a pas généré d’autres tumeurs,
    En janvier, par coelioscopieque, le petit morceau de côlon supportant un polype plat cancéreux et les tissus adjacents sont retirés par l’un de ces orifices. Les deux extrémités du tube digestif ont été ensuite raccordées.
    Je suis une habituée, mais la purge à avaler avant le passage au bloc et le régime sans fibre me donne déjà la nausée.
    Bises et bon mardi

    • Pierre dit :

      Bonjour Zaza !
      Je vois que tu connais cela aussi ! C’est ma troisième et le traitement-vidange est toujours aussi pénible !
      Bonne journée !
      Pierre
      PS : Dans 3 h 00 , je serais au bloc … pourvu qu’ils ne débloquent pas là-bas !
      Encore que là, ce soit de la rigolade par rapport à ce que j’ai déjà subi !

  2. Photonanie dit :

    L’appareil digestif de la femme étant le même, la gent féminine connaît bien aussi ce merveilleux bonheur..
    « Pleure pas Pierre, t’es pas tout seul »
    Pour ma part je suis ravie de l’anesthésie et de ne rien savoir de ce moment qui ne me ferait probablement pas rire.
    Bon courage.

    • Pierre dit :

      Bonjour Bernadette !
      Je vois, je vois ! Merci pour les encouragements !
      « Pleure pas Pierre, t’es pas tout seul » … comme Jef ! …Merci !
      Bonne journée !
      Pierre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s