Le poème-gage du jour : Chanson pour Benjamin,  » de … Rotpier

;

Lors d’un baptême, il y a quelques temps, j’ai, à l’occasion d’un jeu, « hérité » d’un gage. Je m’en acquitte maintenant… autant que vous en profitiez ! ( Avec l’aimable autorisation des parents ! )

Pierre

Image du net + petit bidouillage

.

Préambule sous forme d’adage :

 « Un gage accepté doit être honoré,

versatile celui qui se défile ! »

 

Sur l’air de Cadet Roussel :

 

Préambule :

Je devais faire une chanson   (bis)

Pour un certain petit garçon  (bis)

Elle est un peu sans queue ni tête

Je suis loin d’être un grand prophète

Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
Le Rotpier est un chenapan !

 

Bien sûr il m’a fallu du temps   (bis)

Sans vraiment être un débutant   (bis)

Les rimes ne sont pas faciles

Même sans être un imbécile

Ah! Ah! Ah! Oui vraiment,
Le Rotpier est un chenapan !

 

xxxxxxxxxxxxxx

 

 

Chanson pour Benjamin,

 

Benjamin est un bon garçon  (bis)

Il rit pour un oui pour un non   (bis) 

Il est rarement en colère

Ou de façon très passagère

Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
Benjamin est un bon enfant !

 

Benjamin voudrait un lapin  (bis)

Pour le caresser le matin   (bis)

Un vrai de vrai pas en peluche

Un qui crotte et mange des pluches

Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
Benjamin est un bon enfant !

 

Benjamin n’est pas très content   (bis)

De la réponse de maman   (bis)

« Mais que va-t-on faire des crottes

Nous n’avons pas de motocrottes

Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
Benjamin est un bon enfant !

 

Benjamin a bien insisté  (bis)

Finalement il a gagné   (bis)

C’est lui qui ramasse les crottes

Et qui distribue les carottes

Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
Benjamin est un bon enfant !

  

Benjamin a un autre rêve  (bis)

Il y pense vraiment sans trêve  (bis)

il voudrait en plus une vache

Une rousse avec plein de taches

Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
Benjamin est un bon enfant !

 

Benjamin a persuadé   (bis)

Son papa qui aime le lait   (bis)

Ils vont acheter une ferme

Ils en ont l’intention très ferme

Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
Benjamin est un bon enfant !

 

Ils vont partir dans le Larzac  (bis)

En bourrant valises et sacs    (bis)

Ou à Notre-Dame des Landes

Là ou la nature commande

Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
Benjamin est un bon enfant !

 

Benjamin aura une ânesse  (bis)

Moins têtue que les CRS  (bis)

Car ceux-là il faut se les faire

En plus ils sont très durs à traire

Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
Benjamin est un bon enfant !

 

Benjamin aura des moutons  (bis)

qui seront tout frisés en long  (bis)

et puis aussi quelques biquettes

avec de grandes barbichettes

Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
Benjamin est un bon enfant !

 

Benjamin fera du fromage  (bis)

Du vrai qui pue qui sent sauvage  (bis)

Qu’on sent à dix lieues à la ronde

Et qui incommode le monde

Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
Benjamin est un bon enfant !

  

Benjamin deviendra fermier   (bis)

Même si c’est moins bien payé   (bis)

C’est plus honnête et sympathique

Que d’être dans la politique

Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
Benjamin est un bon enfant !

 

Benjamin n’est pas un idiot  (bis)

Il ne produira que du bio  (bis)

Terminé les cochonneries

Et vive l’herbe des prairies

Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
Benjamin est un bon enfant !

 

Quand Benjamin se mariera  (bis)

Une bell’  fille il choisira  (bis)

Ce sera une grande noce

Et ils auront tout plein de gosses

Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
Benjamin est un bon enfant !

 

Mais tout cela prendra du temps  (bis)

En attendant en attendant  (bis)

C’est ses parents qui le chouchoutent

Qui sont toujours à son écoute

Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
Benjamin est un bon enfant !

 

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxx

Epilogue :

Ainsi se finit la chanson  (bis)

Promise à un petit garçon  (bis)

Il faut toujours tenir parole

Pour ne pas traîner de cass’ roles

Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
Le Rotpier est un chenapan !

 

Benjamin l’apprendra par cœur  (bis)

Il deviendra peut-êtr’  chanteur  (bis)

Alors adieu vaches et ferme

Mais il est temps que je la ferme

Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
Le Rotpier est un chenapan !

 

Cette fois-ci c’est bien fini  (bis)

J’en aurais bien encore écrit  (bis)

Mais mon stylo a rendu l’âme

Et puis ma femme me réclame

Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
Le Rotpier est un chenapan !

 

Je ne sais pas encor’ pourquoi   (bis)

Mieux vaut que je me tienne coi   (bis)

Je ne tiens pas à la fessée

Comme la semaine passée

Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
Le Rotpier est un chenapan !

 

Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
Le Rotpier est un chenapan !

 

 

                                     Rotpier

 

 

A propos Pierre

Professeur à la retraite
Cet article, publié dans Fable, Humour, pastiche de chanson, Poésie, Poésie-humour, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Le poème-gage du jour : Chanson pour Benjamin,  » de … Rotpier

  1. Photonanie dit :

    Bravo Pierre, c’est amusant, rythmé et plein de tendresse.
    Il a bien de la chance Benjamin d’avoir une chanson dont il est le héros 🙂
    Bonne journée.

    J’aime

    • Pierre dit :

      Bonjour Bernadette !
      Zut, j’ai du oublier de valider mon commentaire !
      Je disais que c’était un petit neveu très agréable et plein de malice ( un peu comme moi … en plus jeune ! )
      J’espère qu’il apprendra cette chanson par cœur plus tard ! )
      Bonne journée !
      Pierre

      J’aime

      • Frédo dit :

        Oui Pierrot. Il y a de grandes chances qu’il soit plus tard inspiré par ton texte et pourquoi pas qu’il devienne à son tour un poète 😊 👍
        Un grand Merci encore.

        J’aime

    • Pierre dit :

      Bonsoir Frédo !
      On ne sait jamais … ou fermier !
      Très bonne soirée !
      Pierrot

      J’aime

  2. annemarieguillard dit :

    C’est excellent Pierre, et le petit Benjamin doit être fou de joie. Une chanson rien que pour lui. Bravo d’avoir tenu ta promesse.
    Bises et bon mardi

    J’aime

  3. midolu dit :

    Bonjour Pierre, Bernadette, AnneMarie. Bravo Pierre, c’est une chanson bien tournée !
    Benjamin doit être content, et fier aussi, d’être le destinataire de couplets rien que pour lui, mais qu’on entonne avec joie et entrain ! Ce que j’ai fait ! 😉 ♪♫♫♪♪
    Bon mardi à chacun !

    J’aime

  4. Géhèm dit :

    Chanteur, pourquoi pas… Sait-on jamais à quoi peut tenir une vocation ?
    Et peut-être y aura-t-il eu entre temps une nouvelle reprise de l’Ecole des fans. 😉

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.