» Tu le diras un jour …  » … un poème encore et toujours de circonstance de Pierre

Suite à : 

https://www.lexpress.fr/actualite/monde/une-enquete-accuse-300-pretres-de-pedophilie-en-pennsylvanie_2030925.html

Je remets ce poème une nouvelle fois et je pense, hélas, que ce ne sera pas la dernière.

Je vous mets aussi une pensée que je devais mettre en rébus:

  » La charge la plus lourde à porter pour un nouveau pape c’est qu’il devient le chef de file de nombreux pédophiles sans forcément faire partie intrinsèquement de la congrégation. « 

… A méditer !

 

 Image du net modifiée par moi-même

 Tu le diras un jour …

 

Neuf ans,

tu avais neuf ans.

Lui ?  Quarante… à peu près.

Il t’en imposait

…il en imposait à tout le monde !

Il était l’autorité reconnue.

Reconnu de tous.

Ne pas lui obéir ? Personne n’osait !

Toi, plus que tout autre.

Toi le timide, le respectueux, le presque soumis.

Oh ! il avait soigneusement choisi !

Il avait de l’expérience: la science de l’infamie !

 

Des bruits avaient bien circulé …

mais il en circule tant… des bruits !

Et puis … si gentil, si près des enfants !

Lui, l’organisateur des veillées,

 des ballades, des feux de camp,

des sorties, des colos !

Et toujours le bon mot !

Si serviable, si près des enfants …

Trop près !

Beaucoup trop près !

 

Avec ta naïveté et ta timidité,

 tu n’avais rien vu venir.

Tu n’avais pas vu l’étau se resserrer,

l’étau dégoûtant de ses bras se resserrer !

Et … c’était arrivé.

Après … des promesses ! … des menaces !

Trois fois il a recommencé !

Puis il a vu – il a su ! – que tu allais craquer.

Alors, doucement, perfidement, il a battu en retraite.

Il a continué les promesses … les menaces

… beaucoup plus les menaces !

Mentalement, il t’a bâillonné,

il t’a mis dans sa nasse !

Comme d’autres … comme beaucoup d’autres !

 

Puis, le temps a passé mais … rien ne s’est effacé !

Image claire et nette dans ta mémoire

qui remonte certains soirs

… certains soirs un peu plus noirs.

Tout est près à resurgir ! Il suffirait d’un déclic,

d’un fait plus fort que les autres

… un procès ?

Une lecture sur le sujet ?

Une émission de télé ?

ou bien tout simplement … l’amour !

 L’amour et toute la confiance en une femme,

pour qu’enfin tu parles, que tu dises,

que tu accuses le maudit, l’infâme !

 

Le calculateur !

Le manipulateur !

Le maître chanteur !

Le persécuteur !

L’abject prédateur !

 

Et d’autres suivront !

Oui ! D’autres suivront !

Et vous  éviterez que nuise encore le scélérat

… l’ignoble ordure qui t’a fait ça !

 

 

                                                                 Pierre Dupuis

Déjà publié et ne s’adressant pas qu’aux prêtres  …

Publicités

A propos Pierre

Professeur à la retraite
Cet article a été publié dans Billet d'humeur, L'actualité vue par le Rotpier, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour  » Tu le diras un jour …  » … un poème encore et toujours de circonstance de Pierre

  1. Photonanie dit :

    Et oui Pierre encore un scandale dans l’église… A croire que c’est inclus dans leur formation de base :-/

    • Pierre dit :

      Bonjour Bernadette !
      C’est à vérifier ! Pas bête ton observation !
      Les voix du seigneur sont impénétrables … pas les voies des petits garçons !
      Bonne journée !
      Pierre

  2. annemarieguillard dit :

    Un poème que tu as bien fait de rediffuser…. Les viols sur mineurs sont franchement inexcusables, surtout quand cela se passe au sein de l’église.
    Bises et bon jeudi

  3. Pierre dit :

    Bonjour Anne-Marie !
    Aucune excuse ! A castrer à la mode du maçon : entre deux briques !
    Bonne journée,
    Pierre

  4. Géhèm dit :

    Voilà que tu me fais remonter aux premières semaines de mon blog pour une référence à L’ENFANT DE CHOEUR.
    http://gehem.over-blog.fr/article-dedicace-44770222.html
    Deux de mes camarades de pension ont été les proies d’un de ces prédateurs ensoutanés.

    • Photonanie dit :

      Certains confondent enfant de chœur et de coeur, c’est é-coeurant! Quand l’église autorisera-t-elle enfin le mariage des prêtres? Quand comprendra-t-elle qu’elle est responsable de ces déviances?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.