Allez, je remets une petite couche de jaune … Le poème du jour :  » Impasse, gilets jaunes et colère noire,  » ou  » Jaune sparadrap, « 

.

Nota:  J’ai remis de la valeur ajoutée au précédent !

 

Les gilets jaunes à Gisors 27140

Image du net, crédit à l’Impartial, le journal local.

 

 

Impasse, gilets jaunes et colère noire,

ou

Jaune sparadrap,

 

Un président toisant de haut

Un gouvernement à sa botte

Avec un chef droit dans ses bottes

Cela mène droit au chaos.

 

Le petit peuple des ruraux

Qui se transforme sans pilote

En insoupçonnés sans-culottes

Avec dégâts collatéraux.

 

Majorité déboussolée

La belle confiance envolée

Prenant conscience bien trop tard

 

De la gravité de la chose.

Qui érigera des remparts

Avant que tout cela n’explose ?

        

Péroraison :

Situation exceptionnelle

Demandant beaucoup de doigté

Mais nos dirigeants sont bornés

Gare au retour de manivelle !

 

A jouer à la pie crevée

On ne gagne que la chienlit

Et l’histoire se réécrit :

À mêmes œufs même couvée !

 

Même De Gaulle à son époque

S’y est vraiment cassé les dents

Alors Monsieur le Président

On ne joue plus et on débloque !

Monsieur le président :

Vous n’avez lâché que des miettes

votre crédit est mal en point

pas seulement sur les ronds-points :

dans la France entière il s’émiette !

  

En favorisant les plus riches

au début de votre mandat

vous avez trahi ceux d’en bas

en les prenant pour des potiches !

 

Mais les caves ça se rebiffe

ça ne lâche pas le morceau

vous serez marqué de leur sceau

longtemps vous sentirez leurs griffes !

 

Les quelques mots de repentance

du bout des lèvres prononcés

avec un petit air pincé

n’obtiendront jamais de quittance !

 

Ils resteront en embuscade

si vous tentez des coups fourrés

et ils rebattront le pavé

remonteront des barricades !

 

Ils ne prendront pas la bastille

elle est tombée depuis longtemps

mais sachez mon cher Président

que cette pensée les titille !

 

Maintenant voila qu’ils s’exportent

tout comme la révolution

dans d’autres pays en tension

ainsi en vont les idées fortes !

 

Vous avez fait les gilets jaunes

ils vous colleront à la peau

ne vous laissant aucun repos

vous qui rêviez d’être une icône !

 

Un sparadrap indécollable

tel celui d’Archibald Haddock

je trouve cela très ad hoc :

beau décrochage de timbale !

 

Vous n’êtes pourtant pas béjaune

mais votre orgueil vous a piégé

vous aviez mal anticipé

et maintenant vous riez jaune !

 

                                                              Pierre Dupuis

 

A propos Pierre

Professeur à la retraite
Cet article, publié dans L'actualité vue par le Rotpier, Pensées, Poésie, Politique, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Allez, je remets une petite couche de jaune … Le poème du jour :  » Impasse, gilets jaunes et colère noire,  » ou  » Jaune sparadrap, « 

  1. Photonanie dit :

    Bonne analyse Pierre.
    Et sais-tu comment prénommer des bébés nés pendant les blocages?
    Ben Gilles et John bien sûr 😉
    Allez, bonne journée (c’est encore un peu tôt pour un p’tit jaune mais on approche 🥂)

    J'aime

  2. ANNE GUILLARD dit :

    Coucou Pierre.
    C’est tout à fait cela l’ami, et avec la jaunisse qu’il va traîner longtemps, il va commencer à bleuir avec l’acte I de la police en colère qui se prépare. L’état étant le plus mauvais employeur de France, ils portent au fond du coeur les revendications des gilets jaunes.
    Bises et bon mardi

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.