« Soleil couchant à Ivry, » … un enchaînement poétique de … Pierre

.

On commence par un tableau et … on est entraîné beaucoup plus loin …

 

Soleil couchant à Ivry Guillaumin

Image du net

Avant-propos :

Ce tableau peint par Armand Guillaumin (1841-1927)  en 1873 est une sorte de mise en garde avant l’heure sur les dangers de la pollution atmosphérique.

Le peintre en avait-il conscience à cette époque ou pas ? … De nos jours, cela parait évident… mais …

 Pierre Dupuis

Soleil couchant à Ivry,

 

Sur un fond de ciel incendie

Des fumées, immondes crachats,

Nous donnent un avant-goût déjà

Des pollutions des industries.

 

Prémices de l’écologie,

Ce tableau augure un combat

Qui deviendra apostolat

Pour ceux qui servent de vigies.

 

Jusque là la ville d’Ivry

N’était que campagne et taillis

Mais les usines sont venues

 

S’implanter en vastes bassins

Comme autant d’horribles verrues,

De monstres crachant leur venin !

 

xxxxxxxxxxxxx

 

Retombées,

 

Le peintre en avait-il conscience ?

Personne ne peut l’affirmer,

Son esprit était sublimé

Par les couleurs, pas la prescience.

 

A cette époque les nuisances

Étaient ardues à estimer,

Comment pouvoir imaginer

Les dégâts sur nos existences ?

 

Aujourd’hui avec le recul

On peut refaire les calculs

Mais ce serait par trop facile !

 

Alors que maintenant on sait

On poursuit – pauvres imbéciles ! –

À polluer plus que jamais !

 

 

xxxxxxxxxxx

Péroraison :

Toujours est-il que Guillaumin

À mis le pinceau sur la plaie

De cet avenir qui effraie,

Fruit de l’égarement humain.

 

Ce n’est pas à la saint-glinglin,

C’est une vérité  – la vraie ! – 

Un jour il faudra que l’on paie

Et il s’approche de demain !

 

Et, s’il ne faut prendre qu’un seul exemple :

 

C’est vraiment du je-m’en-fichiste

Que d’extraire du gaz de schiste

Sous l’aval urbi et orbi

 

De dirigeants irresponsables

Cédant aux pressions des lobbys

Et qui plaideront non coupables !

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

 

Péroraison de la péroraison :

 

Pour convaincre les politiques

Il faudra pour les combinards

S’attaquer à leur crâne par

… La fracturation hydraulique !

 

 

                                        Pierre Dupuis

Publicités

A propos Pierre

Professeur à la retraite
Cet article, publié dans Billet d'humeur, Poésie, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour « Soleil couchant à Ivry, » … un enchaînement poétique de … Pierre

  1. Photonanie dit :

    Tu as raison Pierre et ceux qui alertent passent pour des guignols aux yeux des politiques qui savent tout (enfin croient tout savoir!)!
    Et l’autre con aux cheveux jaune-orange qui dit que le réchauffement climatique est un canular…non mais j’te jure 😦

  2. Zaza Rambette dit :

    Coucou Pierre,
    Joli poème et une mise en garde nécessaire pour l’être humain qui bafoue la nature. Pour une fois qu je regardais la téloche hier soir, j’ai suivi le documentaire diffusé sur FR3 concernant la pêche au grand large et la destruction des bancs de cabillauds. La mort de toute une économie !
    Bises et bon mardi

  3. Pierre dit :

    Bonjour Zaza !
    Merci ! Nous ne sommes pas sortis de l’auberge … surtout nos enfants et petits-enfants !
    Bonne journée,
    Pierre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.