Salon de l’agriculture oblige, la fable du jour : « Le taureau et le fermier » + un scoop du Rotpier

 

  Remarque préalable :

 Dans le cadre d’un retour à l’élevage agricole raisonné et aussi de celui du salon de l’agriculture, il m’a semblé important, pour votre culture, de vous informer de mon appel aux éleveurs français pour un retour aux fondamentaux de la procréation naturelle qui faisait qu’il n’y avait pas de conception sans récréation.

Pour résumer simplement :  » Amène-toi Germaine si tu veux la petite graine ! « 

 Le Rotpier, un homme globalement très affable.

Image du net … pas très nette !

 

.

Strass et paillettes : oui !

 Sperme et paillettes : non !

Image du net

Préambule :

Il est pour moi grand temps

de revenir aux sources,

pour faire des enfants

privilégions les bourses !

   Fable

Le taureau et le fermier,

 

« Arrive un peu ici,

j’ai deux mots à te dire !

Pas du flou, du précis

et ce n’est pas pour rire ! »

 

C’est ainsi que parla

un taureau en colère,

sans plus de tralala,

à son propriétaire !

 

« Terminé, ça suffit,

tu me rends ridicule,

tu tires du profit

de mes deux testicules !

 

Cesse l’exploitation

de ma zone érectile :

plus d’éjaculation

dans un but mercantile !

 

Mon sperme n’est pas fait

pour finir en paillettes !

Je le veux chaud et frais

et livré par la bête !

 

De dizaines de veau

je suis, bel et bien père,

mais jamais in vivo

je n’ai connu leurs mères !

 

J’exige le retour

au travail à l’ancienne !

Moi je veux de l’amour

et que les vaches viennent !

 

Suppose que tu sois

confronté au problème,

qu’on profite de toi

que jamais tu ne sèmes !

 

Pas le droit d’approcher

de la belle patronne

et pas plus de toucher

aux fesses de la bonne !

 

Que tes propres moutards

soit les fruits de pipettes

sans la case plumard

… je vois déjà ta tête !

 

Voila que tu comprends !

Ouvre donc la barrière,

Marguerite m’attend

tortillant du derrière !

 

Tu ferais bien aussi

d’aller voir la patronne

et en cas de soucis

rabats-toi sur la bonne ! »

 

             Moralité :

C’est certain, rien ne vaut

la méthode classique :

pour faire des marmots

revenons au basique !

 

Vive le circuit court

et à bas l’hérésie

des petits sans amour :

vivats pour la saillie !

 

Reprenons le flambeau

et laissons les paillettes

au fond des congélos

ou pour les jours de fête !

 

                                Rotpier

Le bonus :

 

Les scoops du Rotpier

Image bidouillée du Rotpier !

Le Rotpier, le journaliste qui fourre son nez partout !

Les dernières nouvelles du salon de l’agriculture :

 1er scoop :

En dehors de flatter le cul des vaches, on a vu le Président Macron s’entretenir longuement avec un taureau qui semblait très en colère, mais qui n’avait pas de gilet jaune, n’en ayant certainement pas trouvé un à sa taille.

 Lui a-t-il soumis cette revendication ? Nous n’avons pas eu la réponse.

Lorsqu’on l’a interrogé, le taureau n’a même pas bougé la queue, pareil pour le Président. Ni l’un ni l’autre n’ont laissé filtrer d’informations, mais on le subodore très fortement.

Au salon, les supputations vont bon train et les vaches les regardent passer …

 

2ème scoop :

Nous avons constaté que le Ministre des Collectivités Territoriales et animateur du Grand Débat occasionnellement est passé totalement inaperçu au milieu des vaches. Nous ne doutons pas que nos fidèles lecteurs sauront trouver pourquoi …

 

Le Rotpier, un homme de métier toujours au service de la vérité.

 

A propos Pierre

Professeur à la retraite
Cet article, publié dans Fable, Humour, L'actualité vue par le Rotpier, Poésie, Politique, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Salon de l’agriculture oblige, la fable du jour : « Le taureau et le fermier » + un scoop du Rotpier

  1. Zaza Rambette dit :

    Coucou Pierre,
    C’est franchement excellent et quelle verve pour ce plaidoyer contre l’assistance à la procréation.
    Tu m’as fait rire ce matin !
    Bises et bon mardi

    J'aime

  2. Photonanie dit :

    Aux anges est Marguerite: du taureau elle va enfin connaître la…tête plutôt que la pipette.
    Pour faire plaisir aux vaches, que les taureaux on lâche et que des petits veaux naissent tous blancs et beaux!
    Bonne journée et ne sois pas trop vache avec Dame Ginette, elle n’est pas si bête 🙂

    J'aime

    • Pierre dit :

      Bonjour Bernadette !
      Rien ne vaut un bon tête à tête … plus délicat est le tête à queue !
       » Pour faire plaisir aux vaches, que les taureaux on lâche et que des petits veaux naissent tous blancs et beaux!  » … très poétique ! Bravo !
      Je me garderai fort d’être vache avec Dame Ginette !
      Bon après-midi ! 18° en Normandie !
      Pierre

      J'aime

  3. Géhèm dit :

    Tu veux dire que Lecornu ne leur a pas fait un effet boeuf ?… C’est peut-être qu’elles les préfèrent plus couillus. 😉

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.