» De la chauve-souris à l’homme,  » ou  » La chaîne de contamination du covid-19, :  » le poème du jour de … Pierre

Toutes les images sont du net et je les ai seulement organisées !

 

De la chauve-souris à l’homme,

ou

La chaîne de contamination du covid-19,

 

 Il était un méchant virus

arrivé du fond de la chine

et qui avait pour origine

la chauve-souris rhinolophus.

 

Cette dernière mortibus

c’était transformée en cantine

pour des fourmis très levantines :

un repas digne d’un négus !

 

Passait par là un pangolin

qui remarqua le beau manège

il aurait été sacrilège

de ne pas en faire un festin.

 

Un chinois croisant son chemin

se dit voilà pour ma Chimène

un cadeau digne d’une reine :

il le trucida au gourdin !

 

Entre sa chair à déguster

fine goûteuse et succulente

ses écailles aux vertus soignantes

difficile de résister !

 

Et le chinois fut infecté

il toussa de façon violente

postillonnant une affolante

giclée de virus activé !

 

Le covid dix neuf démarra

une progression fulgurante

profitant de la sidérante

mondialisation des états.

 

L’Europe bientôt dégusta

et connut une déferlante

de malades et de morts lentes

ou rapides selon les cas.

 

Chaque pays faisait au mieux

selon ses moyens et sa science

tout le monde avait pris conscience

que le mal était insidieux.

 

Certains s’en remettaient à Dieu

chacun le sien de préférence

il y a de la concurrence

chez ceux qui promettent les cieux !

 

Se croyant toujours le plus fort

le bouffon-chef de l’Amérique

dans un grand discours rhétorique

déclara que l’on avait tort.

 

Tort de s’inquiéter sur le sort

du pays c’était chimérique

jusqu’à ce que le vampirique

covid dix neuf sème la mort.

 

Le fanfaron le fier à bras

fit rapidement marche-arrière

les gens tombaient comme des pierres

et cela dans bien des états.

 

USA ou pas USA

ne connaissant pas les frontières

le virus à l’âme guerrière

se déplaçait à très grand pas !

 

Un état avait sa faveur

et c’était l’état de Floride

où riches de fric et de rides

les vieux recherchaient la chaleur.

 

Il s’abattit avec fureur :

on lui avait lâché la bride

les gens dehors les maisons vides

tout était fait pour son bonheur !

 

A New-York il trouva aussi

un excellent terrain de chasse

dans les quartiers de basses classe

Corona n’eut pas de sursis !

 

Le Queens le mit en appétit

là où des familles s’entassent

sur des vieux lits ou des paillasses

c’était pour lui du pain béni !

 

Il infecta allègrement

bien d’autres pays dans le monde

peu de points sur la mappemonde

échappèrent à ce dément !

 

Et ce fut aux gouvernements

de juguler la vagabonde

infernale et maudite ronde :

un exercice embarrassant.

 

Devant le péril grandissant

les oppositions intestines

mirent prudemment en sourdine

leurs habituels dénigrements.

 

Leurs états-majors très prudents

pratiquaient une discipline :

pas d’allégations assassines

on verra ça au bon moment !

 

        Péroraison :

Si le covid me fout la paix

s’il traîne plus loin ses savates

et s’il ne me fait pas aux pattes

je reviendrai sur le sujet.

 

Quand ? Là le mystère est épais

la conjoncture est délicate

n’ayant pas le choix dans la date

je me dois d’être circonspect.

 

Le plus vite sera le mieux

car le confinement détraque

certains se retrouvent patraques

sans avoir croisé le vicieux !

 

Il est grandement pernicieux

d’être enfermé dans des baraques

ou des palais paradisiaques

peu importe l’endroit du lieu !

 

  Mais, gardons espoir…

 

Espérons qu’il ne vire pas

tout comme la poule qui mue

cette chose s’est déjà vue

alors là bonjour les dégâts !

 

Incertitude et gros tracas

c’est la vérité toute nue

on ne peut naviguer qu’à vue

dans un pareil coup de tabac !

  

                                                     Pierre Dupuis

 

A propos Pierre

Professeur à la retraite
Cet article, publié dans L'actualité vue par le Rotpier, Poésie, Politique, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour  » De la chauve-souris à l’homme,  » ou  » La chaîne de contamination du covid-19, :  » le poème du jour de … Pierre

  1. Photonanie dit :

    Tu as très bien fait le con finement! Voilà un texte bien torché, on voit que tu avais fait tes réserves ;-), et grâce à toi, l’homme chauve sourit 😀
    Très bonne journée.

    J'aime

    • Pierre dit :

      Bonjour Bernadette !
      Merci beaucoup ! Je m’applique à faire le con finement même quand je n’ai pas le choix dans la date ! 😊😊😊
      Bonne journée et fenêtre toi bien … ça change un peu de « porte » ! 🤣
      Pierre

      J'aime

    • Photonanie dit :

      J’ai partagé ton beau texte avec des copains qui l’ont vraiment apprécié. Voilà le message de l’un d’entre eux:
      Bernadette, j’avais déjà été faire un tour chez ton copinaute Rotpier et il a une jolie plume. Tu pourras le féliciter de ma part pour ce texte très bien « torché » ( En ce temps de pénurie de pq, je pense qu’il appréciera ce terme, tout à fait de circonstance. rire discret )

      J'aime

      • Pierre dit :

        Bonjour Bernadette !
        Merci, c’est très sympa !
        J’apprécie bien le terme de ton copain, j’aurai pu mette pour la dernière strophe :
         » Incertitude et gros caca 🤣
        c’est la vérité toute nue
        on ne peut naviguer qu’à vue
        dans un pareil coup de tabac !  »
        Bonne journée à toi et à tes copains !
        Pierre

        J'aime

  2. ANNE GUILLARD dit :

    Coucou Pierre,
    Croisons les doigts pour que nous puissions nous en sortir de cette belle cochonnerie. Tout est dit l’ami !
    Bises et bon mardi

    J'aime

  3. rohnny dit :

    Bonjour Pierre
    Vraiment bravo pour ce texte, c’est très bien écrit.
    Je te souhaite une belle journée et prend bien soins de toi.
    Bisous,
    Rohnny

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.