Le poème du jour tout frais tout chaud :  » La clé du problème  » de … Rotpier … toujours de bon conseil !

.

Image du net

Préambule :

Afin de bien appréhender les données de ce poème assez technique il convient que je vous en donne les clés.

Une clé dynamométrique est un outil qui permet de contrôler le couple de serrage des écrous et des vis afin que ceux-ci soient montés de manière optimale. Quelle que soit la technologie, on peut, à l’usage, classer ces clefs en deux groupes : les clefs à déclenchement qui signalent l’atteinte de la valeur du couple, et celles à lecture directe qui affichent la valeur en cours.

Les clés à déclenchement peuvent être à valeur fixe ou réglables (en général à l’aide d’une bague que l’on positionne sur le couple choisi).

xxxxxxxxxxx

 

Serrer la vis, oui, mais à quel couple ?

C’est le B.A.  BA

ou le B.O.  BO du mécano !

 

 

La clé du problème,

 

C’était un brave mécano

qui avait un petit garage

qu’il dirigeait avec courage

selon l’avis de ses rivaux.

 

Mais sa femme était un chameau

qui n’ôtait pas que son corsage

devant les hommes de passage

pour jouer à la bête à deux dos.

 

Même en conservant l’esprit souple

il mesurait bien que son couple

battait de l’aile sans espoir.

 

Une clé dynamométrique

explosa le crâne un beau soir

de l’épouse odieuse et lubrique.

 

        Moralité :

Si dans la vie vous rencontrez

un jour un problème de couple

vous pouvez au choix être souple

ou régler ça à coup de clé.

 

Un bon coup sur le ciboulot

nul besoin de faire un réglage

tranquillement et sans bâclage :

du solide et du bon boulot.

 

Si vous n’avez pas sous la main

une clé dynamométrique

un bon marteau ou une brique

feront l’affaire c’est certain.

 

Chaque profession à son lot

d’objets contendants convenables

il ne serait pas charitable

de faire souffrir les chameaux.

 

      Terminaison :

Quand il passa au tribunal

il bénéficia sans attente

de circonstances atténuantes

et tira cinq ans au pénal.

 

A sa sortie il racheta

une clé dynamométrique

car les couples en mécanique

sont inhérents au B.A.  BA !

 

      Par la suite …

Quand il resserrait des boulons

à la clé dynamométrique

des souvenirs pas sympathiques

lui revenaient à reculons.

 

Il aurait dû serrer la vis

à cette quasi nymphomane

qui ne tombait jamais en panne

D’allumage coté pubis !

 

Il avait gaffé c’est certain

quand on lâche par trop la bride

à des femmes genre perfides

elles glissent coté catins !

.

Mais à quoi bon se repasser

le film autant tourner la page

et s’occuper de son garage

le passé étant le passé !

 

Quand une cliente semblait

un peu trop lui coller aux basques

il coupait court avant les frasques

refusant un nouveau ticket.

 

Hors de question de replonger !

Pas de remake à cette pièce,

un congé à l’emporte-pièce :

prenez vos clés et dégagez !

 

 

                                   Le Rotpier

 

A propos Pierre

Professeur à la retraite
Cet article, publié dans Fable, Humour, Poésie, Poésie-humour, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Le poème du jour tout frais tout chaud :  » La clé du problème  » de … Rotpier … toujours de bon conseil !

  1. Photonanie dit :

    C’est un peu radical comme méthode mais elle a fait ses preuves…
    Par contre, ne serait-ce pas un brin macho quand même?
    La pauvre femme aurait mieux fait d’épouser un fabricant de duvets!
    Bonne journée.

    J'aime

    • Pierre dit :

      Bonjour Bernadette !
      1) Radial, c’est certain !
      2) C’est un crime passionnel épicétout !
      3) Un duvet, ça peut… étouffer ! 😉😊🤣
      Bonne journée sous la couette ou pas !
      Pierre

      J'aime

  2. ANNE GUILLARD dit :

    Une méthode très radicale tout de même Pierre.
    Perso j’ai été cocufiée pendant 15 ans par mon 1er mari, pour s’apercevoir du pot aux roses,10 ans après. Un divorce a suffi !
    Mais si d’aventure cela se reproduisait avec mon second bonhomme, là, franchement je sors le rouleau à pâtisserie et je le vire purement et simplement !
    Et il faudrait être folle pour qu’il y en ait un 3ème…😁
    Bises et mardi

    J'aime

    • Pierre dit :

      Bonjour Anne !
      1) C’est toujours la femme ou le mari la dernière personne au courant ! 😉😊😗😆
      2) Un bon coup quand même sur le ciboulot avant qu’il ne parte … sans haine, gentiment !
      Bonne journée !
      Pierre

      J'aime

  3. J-Jacques dit :

    J’adore cette belle sublimation si politiquement incorrecte ! Elle révèle bien comment ce ne sont pas les mêmes stéréotypes qui pèsent sur les maris volages que sur les femmes « nymphomanes »…
    Très drôle!
    Merci Pierre!
    A bientôt

    J'aime

  4. tmor dit :

    Très drôle. C’est très adroitement mené pour le plaisir de nos zygomatiques.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.