Le poème du jour :  » Au-delà de l’image subliminale,  » de … Pierre

Au-delà de l'image subliminale

Image du net: dessin de Miriam Naïli

Au-delà de l’image subliminale,

 

Il ne comprenait pas pourquoi

il n’arrivait pas à défaire

de son cerveau l’image claire

d’une femme au regard narquois.

 

Au point souvent d’être aux abois

par cette vision éphémère

à deux doigts d’être mortifère :

le mal était en lui sournois.

 

Quand et où l’avait-il connue ?

Femme approchée ou inconnue ?

Le contexte était peu banal.

 

Situation irrationnelle

au-delà du subliminal

puisque que l’image était réelle.

 

xxxxxxxxxxxx

 

Réelle bien que fugitive

avec un impact rémanent

son cerveau en délabrement

n’était plus dans l’introspective.

 

Il s’enfonçait dans la folie

ne sachant plus comment sortir

de ce tourment autant mourir :

à tous les maux la mort pallie.

.

Le jour où il passa à l’acte

nette au moment de trépasser

il revit l’image passer

juste avant l’éternel entracte.

 

xxxxxxxxxxxx

 

Peut-être une psychanalyse

aurait-elle put le sauver

mais dans le milieu ouvrier

les pendants de Freud paralysent.

 

Comme une sorte de fracture

que l’on ne peut pas résorber

et qui tend à discriminer

même sans parler de facture.

 

Rien ne sert de fournir des armes

à qui ne peut pas s’en servir

incapable de repartir 

et déjà noyé dans ses larmes. 

 

Quand sur une pente glissante

on n’a rien pour se rattraper

autant se laisser emporter

par l’image d’une passante.

 

 

                                                  Pierre Dupuis

A propos Pierre

Professeur à la retraite
Cet article, publié dans Non classé, Pensées, Poésie, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Le poème du jour :  » Au-delà de l’image subliminale,  » de … Pierre

  1. annemarieguillard dit :

    Joli poème Pierre pour accompagner cette image, j’ai aimé.
    Bises et bon mardi

    J’aime

  2. Photonanie dit :

    Tu devrais participer le lundi à Brick a book vu que tu écris très bien au départ d’une image!
    Le souvenir obsédant réel ou pas peut faire du bien…ou pas, c’est selon.
    Bon mardi (plutôt ensoleillé après la pluie chez moi)

    J’aime

  3. tmor dit :

    Poésie aspirante et inspirante, merci !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.