La fable un peu cavalière du jour:  » Le cordonnier en reconversion,  » … de Rotpier !

Le cordonnier en reconversion (2)

Image du net bidouillée par le Rotpier

Fable :

 

Le cordonnier en reconversion,

 

Son grand-père était cordonnier

son père avait repris l’échoppe

mais même en étant philanthrope

lui dû poser son tablier.

 

N’ayant plus rien à réparer

plus de souliers plus de bottines

venant du Vietnam ou de Chine

à peine usés sitôt jetés.

 

Il lui fallut se recycler

mais le choix n’était pas facile

intelligent ou imbécile

ça relève du coup de dés.

 

Hors de question d’aller pointer

au bureau de l’ANPE

il avait en horreur les queues

il était sûr de s’en tirer.

 

Car il avait de gros atouts

s’il n’était pas un vrai colosse

par contre il était très beau gosse

et avait pas mal de bagout.

 

Un copain un mec rigolo

lui dit pour la plaisanterie

essaie donc la galanterie :

tu peux devenir gigolo !

 

Après avoir bien rigolé

il se dit qu’après tout l’affaire

promettait d’être argentifère

alors il se laissa tenter.

 

En peu de temps il assura

il se fit une clientèle

de dames et de demoiselles

et il se forgea une aura.

 

Plus de souliers à réparer

mais il maîtrisait les galoches

avec les belles et les moches

qui avaient de quoi le payer !

 

Elles se battaient pour l’avoir

surenchère sur surenchère

un jour la femme d’un notaire

vendit un splendide sautoir.

 

Cela fit beaucoup jaboter

chez les messieurs et chez les dames :

vendre un sautoir sans états d’âme

rien que pour se faire sauter !

 

Un jour il croisa un émir

qui était de façon patente

homo et pas que sous sa tente

et qui frétillait de désir !

 

Il lui proposa un pont d’or

qui mit fin à sa résilience :

balayé le cas de conscience

et il passa au corps à corps !

 

L’expérience le dégoûta

comme il avait fortune faite

il entassa dans sa musette

tout son pognon et se barra.

 

Sur les conseils d’un marabout

il s’installa dans une hutte

quelque part du coté des chutes

du Zambèze et devint gourou.

 

Comme il se sentait isolé

il rechercha une compagne

dans ce pays peu de cocagne

il trouva une chimpanzé.

 

Bon ce n’était pas le Pérou

mais elle était très amoureuse

même un peu trop accapareuse

car elle le suivait partout !

 

Leurs rapports étaient langoureux

sous leur hutte en paille tressée

loin de toute arrière pensée

l’ex-cordonnier était heureux !

 

Le cordonnier en reconversion (4)

Moralité ( un peu cavalière je l’avoue ) :  

 

Après s’être frotté partout

le long d’une vie bien remplie

pourquoi pas la zoophilie :

chacun son choix épicétout !

 

Si les curés faisaient pareil

les enfants seraient plus tranquilles

plus d’attouchements pédophiles

tout serait beau sous le soleil !

 

                                          Le Rotpier

 

A propos Pierre

Professeur à la retraite
Cet article, publié dans Fable, Poésie, Poésie-humour, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour La fable un peu cavalière du jour:  » Le cordonnier en reconversion,  » … de Rotpier !

  1. ZAZA dit :

    Oups ! Quelle fable Pierre…😁😅😂
    Pour la morale, pourquoi pas ! Mais à mon sens, les curés ont fait vœu de chasteté, ils n’ont qu’à s’y conformer. EPICETOUT :
    Bises et bon mardi – Zaza

    J’aime

  2. tmor dit :

    C’est ce qu’on appelle un virement à 180° et innatendu !

    J’aime

  3. Photonanie dit :

    Quelle vie palpitante! Rien d’étonnant à ce qu’un cordonnier prenne plaisir à prendre son pied avec n’importe quel(le) partenaire! Et puis tout ça ne nous regarde pas et tant mieux si avec la dame chimpanzé il a trouvé chaussure à son pied, que chacun se mêle de ses oignons 😊!
    Bonne journée à tout le monde.

    J’aime

  4. Géhèm dit :

    Tu es un fin connaisseur de la vie provinciale… Maintenant, je dois à la vérité de dire que ce qui fut l’ordinaire du missionnaire est presque devenu un luxe dans le temps présent. 😉

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.