Le poème du jour : « Souvenirs d’Indonésie » ou « Le conte des mille et une nuits est servi » du Rotpier

conte des mile et une nuits

Image en provenance du net !

Souvenirs d’Indonésie
Ou
Le conte des mille et une nuits est servi

En visitant l’Indonésie
Un peu au nord de Jakarta
Dans un village il m’arriva
Une péripétie inouïe.

Ce ne serait pas charitable
De vous cacher la vérité
Et en toute sincérité
Je vais mettre tout sur la table.

J’ai rencontré un personnage
Digne des mille et une nuits
Un thaumaturge très instruit
Le verbe était son apanage.

Turban serré et grande barbe
Mains inquiétantes et pieds nus
Regard perçant mettant à nu
Mâchouillant un bout de rhubarbe.

On l’appelait dans son village
Sans savoir pourquoi Salomon
Du sabbat dans son cabanon
Avec des sorcières volages ?

– Que veux tu de moi petit homme ?
Tu n’as pas l’air très malin
Tu fais plutôt genre crétin
Sûr que tu n’es pas un surhomme !

  • – On m’a assuré au village

    Que tu avais de grands pouvoirs

    Alors je suis venu pour voir :

    J’aime les gens en décalage.

  • Dis-toi bien qui si tu m’épates

    Cette bourse sera à toi

    Tu pourras avoir sous ton toit

    Des filles parmi les plus bahts !

  • Un sourire éclaira sa face

    Il m’entraîna dans la forêt

    En me disant tout guilleret :

    – Tu peux déjà sortir tes liasses !

  • Au beau milieu d’une clairière

    Un grand animal fabuleux

    Dardait sur nous de beaux yeux bleus

    Tout en agitant son derrière !

  • Attaquant une fourmilière

    Il s’attabla pour un repas

    Qui dura dura et dura

    Pour le moins deux heures entières !

  • Fourmilier d’allure spéciale

    Un tapir ou un tamanoir

    Avec dans le dos deux battoirs

    Conçus pour des sorties spatiales !

  • Tout à fait l’égal de Pégase

    Dont le père Poséidon

    Lui avait octroyé le don

    D’être léger comme la gaze!

  • Sur un ordre du thaumaturge

    Il vint à nous et l’on monta

    Sur son dos il nous emporta

    Hors de question que je m’insurge !

  • C’était un voyage de rêve

    Évènement mirobolant

    Calé sur le tapir volant

    ‘avais un grand sourire aux lèvres.

Nous avons fait un long voyage
Visité de nombreux pays
Sous mes regards ébahis
De l’envol à l’atterrissage.

            Continuation :

Extraordinaire aventure
Dites-le avec moi en chœur
… Mais je vois à vos airs moqueurs
Que vous doutez de ma droiture !

Si vous ne voulez pas me croire
Je m’en bas l’œil allègrement
Tout ça n’est pas du boniment
J’ai l’écrit très jaculatoire !

Si vous me cherchez des histoires
Je repars en tapir volant
J’éteins les lumières en passant
Vous laissant seuls dans la nuit noire !

Ce sera votre pénitence
Pour m’avoir pris pour un maboul
Alors que je suis un gars cool
Qui ne fait qu’aligner des stances !

            Péroraison :

Ceux qui ne croient plus aux poètes

Ont perdu leur âme d’enfant

Ils sont à plaindre assurément

leur jeunesse est aux oubliettes.

Ils vieillissent beaucoup plus vite

Deviennent chafouins et aigris

Ils voient tout en noir ou en gris

Et la tristesse les habite.

Ils ont déjà passé la porte

Ils sont là mais ne le sont plus

Déjà classés dans les surplus

Avant que la mort les emporte.

                                             Le Rotpier

Nota :  Comme vous pouvez le constater, j’ai des problème de mise en page avec WordPress ! + des problèmes de stabilité internet = la galère ! 😮🤨😆

A propos Pierre

Professeur à la retraite
Cet article, publié dans Fable, Humour, Poésie, Poésie-humour, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Le poème du jour : « Souvenirs d’Indonésie » ou « Le conte des mille et une nuits est servi » du Rotpier

  1. ZAZA dit :

    Bel écrit Pierre. Assurément tu as fait un rêve merveilleux sur ton tapir volant !😂
    Bises et bon mardi – Zaza

    J’aime

  2. Photonanie dit :

    On ne voit pas trop les problèmes mis à part quelques points noirs ce qui n’est pas trop grave.
    J’aimerais beaucoup avoir un tapir volant pour mes déplacements, ça doit être mieux et plus confortable qu’un balai de sorcière 😉 Et au prix actuel des carburants ce serait très économique en plus d’être écologique 👍
    Pour en revenir à ton poème je rappelle juste cette citation du Petit Prince: « « Toutes les grandes personnes ont d’abord été des enfants. Mais peu d’entre elles s’en souviennent. »
    Et nous, nous avons la chance d’avoir une bonne mémoire 😊.
    Bonne journée.

    J’aime

    • Pierre dit :

      Bonjour Bernadette !
      1) Oui, mais cela ne marche plus aussi bien qu’avant !
      2) Si je remets la main dessus, je lui donne ton adresse, il te trouvera !
      3) Oui Princesse !
      Je te salue de l’astéroïde B 612 ! 😉😊😃
      Pierre

      J’aime

  3. Daniel Duranton dit :

    dans les surplus amers Ricains ?

    J’aime

  4. Jerry OX dit :

    oh ! encore un texte fichtrement bien écrit ! Quelle plume ! j’avais déjà adoré « la jolie cubaine »(que je garde précieusement pour un jour la mettre en musique et l’enregistrer . Ce conte des milles et une nuits façon Pierre est un grand cru , presque un bordeaux .Un thaumaturge très instruit qui nous comble et nous séduit.

    J’aime

    • Pierre dit :

      Bonjour Jerry !
      Merci pour ce compliment dithyrambique !
      Pour te récompenser, je te retiens un petit tour de tapir volant au-dessus des Hauts de France ! 😉😊😂
      Bon vendredi complètement pourri en Normandie !
      Pierre

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.