» Greta la teutonne « , le poème du jour tout frais et bien mousseux de … Rotpier !

Image du net !

Greta la teutonne,

Il habitait le bas du Rhin

et passait souvent la frontière

avec sa vieille bétaillère

pour voir sa cousine Angéla.

.

Elle adorait le réséda

et était très primesautière

se fichant des bonnes manières

et championne du radada !

.

Mais Angéla ne voulait pas

se mettre pour lui en guêpière

ni jouer aux chats de gouttière

qui se la jouent de haut en bas !

.

Il se la colla sous le bras

remonta dans sa bétaillère

et s’enfonça dans la Bavière

c’est là qu’il rencontra Greta.

.

Ils causèrent en charabia

ne maîtrisant pas de première

la langue de Goethe et Molière

respectiv’ ment ça va de soit !

.

D’après ce qu’elle lui expliqua

par geste en sifflant de la bière

il comprit qu’elle était fermière

et veuve depuis quelques mois.

.

Alors d’un coup il s’esclaffa

lui mimiquant que sa rombière

avait rejoint le cimetière

cela faisait un an déjà !

.

Pour sa ferme de Sélestat

il recherchait une mouquère

pas fainéante et pas du tout fière

ce qui était vraiment son cas !

.

Car il avait maté ses bras

du muscle dur et de première

du genre à tordre des barrières

coincées par le haut et le bas !

.

Et tout le reste à l’avenant

tout ce qu’il faut dans le corsage

les prémices d’un corps pas sage

à l’arrière comme à l’avant !

.

Mais surtout ne vous trompez pas

lourde mais bien proportionnée

loin de ces photos surannées :

pas du tout la grosse Bertha !

.

Un clin d’œil et tout se scella

autour d’une choppe de bière

et elle quitta la Bavière

pour la ferme de Sélestat.

.

Bientôt une fille et deux gars

naquirent sans nulle commande

une entente franco-allemande

consommée sans prêchi-prêcha !

.

Et comme ils aimaient beaucoup ça

ils se lancèrent dans la bière

une mousseuse un peu amère

qu’il appelèrent « La Bertha » !

.

Le succès fut aussitôt là

coté Bas-Rhin coté Bavière

aux grandes fêtes de la bière

ce fut le nec le plus ultra !

.

Quand à Munich elle arriva

elle s’arracha aux enchères

les preuves n’étaient plus à faire

ils avaient gagné leur  combat !

.

Et si un jour vous allez à

Munich pour boire de la bière

ne vous prenez pas la caf’ tière

la meilleure c’est la Gréta !

                                                      Le Rotpier

Image du net !

Publicité

A propos Pierre

Professeur à la retraite
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour  » Greta la teutonne « , le poème du jour tout frais et bien mousseux de … Rotpier !

  1. Photonanie dit :

    Ach so, les fêtes de la bière à Munich! Je n’y ai pas vu la Greta, va falloir que j’y retourne 😋
    Au passage j’admirerai Greta et sa chute de rein, euh du Rhin. Blague à part, c’est une très belle ville Munich comme de nombreuses autres villes teutonnes trop peu connues des Français d’ailleurs.
    Bonne journée.

    J’aime

    • Pierre dit :

      Bonjour Bernadette !
      Je me doute que tu as déjà tâté à ça ! 😉😊😂
      Les teutons sont de grands bâtisseurs !
      Ils ont été manipulés naguère par des fous comme Poutine le fait actuellement avec les russes !
      Bon mercredi et bonne choppe !
      Pierre

      J’aime

  2. Zaza dit :

    De bons souvenirs cette fête de la Bière à Munich, il y a très, très longtemps ! Les bons hommes pissaient que trois rangs !
    Bises et bon mercredi – Zaza

    J’aime

  3. tmor dit :

    Dis donc c’est ce qu’on appelle une franche fraternité et sévèrement montée (en termes de chevaux fiscaux bien sûr).

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.