Le poème-fable du jour :  » Une éléphante ça broie énormément,  » par … Rotpier

éléphante et cornac

Image du net, c’est net !

Fable croquignolesque :

 

Une éléphante ça broie énormément,

C’était une belle éléphante
Qui ne rêvait que de crac crac
Avec son maître un beau cornac
Situation ébouriffante !

Un véritable vaudeville
Elle l’assaillait tous les jours
Lui faisait semblant d’être sourd
Refusant d’être zoophile !

De plus elle était très jalouse
Et si par malheur son mahout
Venait à caresser le cou
D’une autre elle lâchait la bouse !

C’était sa façon incongrue
D’étaler son mépris total
Même dans le monde animal
On montre ses déconvenues !

Cent-dix livres de bouse fraîche
Lâchée bien sûr à flux tendu
Ça ne tient pas c’est entendu
Dans une ordinaire bobèche !

 

Elle usait aussi de sa trompe

Qu’elle maniait comme un gourdin

Sur les éléphantes du coin

De peur que son cornac la trompe !

.

Une situation gênante

Qui vira vite au cauchemar

Devant les non-dits égrillards

De personnes peu indulgentes.

 

Une crise de jalousie

Lui fit piétiner son cornac

On dû le mettre dans un sac

Réduit qu’il était en bouillie !

 

Au procès elle prit perpette

Et finit sa vie en pleurant

Dans le bagne des éléphants

Une déchéance complète.

 

Les vieux racontent cette histoire

Pour un malheureux bol de riz

Dans des tripots de New Delhi

Où la pauvreté est notoire.

 

Moi j’ai lâché mille roupies

Le récit valait bien cela

Le vieux en est resté baba

Et nagea en pleine utopie !

 

     Épilogue :

 

Histoire abracadabrantesque

Ça c’est certain et j’en conviens

Un galimatias kafkaïen

Antithèse du pédantesque !

 

Les coincés jugeront grotesque

L’esprit de ces quelques quatrains

Mais d’autres me tendrons la main

Pour cette fable éléphantesque !

 

Cette épopée canularesque

Ne me vaudra pas le soutien

De nombre d’académiciens

À l’âme peu chevaleresque !

 

L’épée cet attribut équestre

Ne fait pas d’eux des palatins

Même en habit vert un pingouin

Reste un pingouin statut simiesque !

 

 

   Conclusion :

 

Mais de tout cela je m’en tape

De toute façon c’est plié

Qui risquerait de publier

Un auteur qui toujours dérape ?

 

Je n’aurais jamais de statue

Comme Hugo ou Eugène Sue

C’est très bien car les déjections

De pigeons sont mon obsession !

 

                                      

                                     Le Rotpier

 

A propos Pierre

Professeur à la retraite
Cet article, publié dans Fable, Humour, Poésie, Poésie-humour, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Le poème-fable du jour :  » Une éléphante ça broie énormément,  » par … Rotpier

  1. Zaza dit :

    Coucou Pierre,
    Tout à fait loufoque ta fable du jour qui tourne au tragicomique pour le cornac !😂
    Tu m’as fait rire ce matin, et n’est-ce-pas le principal ??? Merci !
    Bises et bon mardi – Zaza

    J’aime

  2. Daniel Duranton dit :

    précisions : l’éléphant ne bouse point ,il crotte des boulets d’environ 5 kg ….alors à flux tendu mdr…un article amusant sur le sujet de la crotte
    https://www.ladepeche.fr/article/2012/02/21/1288561-laissez-parler-le-petit-papier-elephantesque.html#:~:text=L'%C3%A9l%C3%A9phant%20ne%20conna%C3%AEt%20pas,5%20kg%20un%20seul%20crottin.

    J’aime

  3. Photonanie dit :

    C’est Hopla chez Géhèm et son « à la Babar!  » qui ‘ont inspiré?
    C’est quand même triste que cette éléphante se retrouve dans le cimetière des éléphants en aussi piteux état.
    Et moi aussi ça m’a fait rire, ce qui est un bon début pour une journée 😊
    Soit dit en passant, je préfère un éléphant qui se soulage qu’un hippopotame 😂

    Bonne journée.

    J’aime

  4. Jerry OX dit :

    Bravo Pierre, tu as osé le jeu de mot avec Hermès , la haute couture pour parler chez notre amie Zaza, de la chanteuse Corinne Hermès, tu mas devancé, bravo ! Les éléphantes qui enfantent ont une existence qui nous dépasse mais celle qui veut juste faire crac crac par plaisir sans tomber en cloque avec son Cornac est fort bien troussée ! Tu as l’art et j’admire !!

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.