Rébus : réponse au petit rébus dominical de … Rotpier !

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet d’avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Et pis c'est tout Rotpier

 

Publicités
Publié dans Humour, Pensées, Rébus | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Le petit rébus dominical de … Rotpier !

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

Petite aide au rébus

(les champions s’en passeront !) :

 

C’est un rébus à décoder, que l’on se prénomme ou non Samuel ! Il n’est ni scabreux, ni scatologique mais très logique … ne riez pas d’avance dans vos moustaches : je vous en fais défense, je connais, j’y ai travaillé ! 

1ère ligne, 2ème image : si vous ne vous servez pas de cet outil, vos constructions risquent d’être bancales … comme Lauren ! 

2ème ligne, 2ème image : l’assassin  » – – –  » au présent de l’indic à tifs ! 3ème image : il y en a 4 de 2 personnages !  4ème image : le marin est presque en haut du  » – – –  » … comme Alexandre !

3ème ligne, 3èmeimage : un diagramme de  » – – –  » et … pas pour donner aux bourricots !

4ème ligne, 1ère image : il ne faut pas prendre le court bien au contraire ! 

5ème ligne, 1ère image : la moitié du personnage et l’on n’est pas forcé de retenir la 1ère lettre ! 

7ème ligne, dernière image : la vache y est et il parait que l’amour aussi ! … Même que parfois on peut avoir affaire à de l’amour vache ! ( c’était juste une remarque comme une autre ! )

8ème ligne, dernière image : à ce stade, il n’est plus guère vivant comme disait Martin ! 

9ème ligne, 1ère image : le serpent fait toujours  » s  » ! ( l’autre aussi ! ) et n’oublions pas l’adage du Rotpier :  » Quand ce qui te sert pend, il est temps de le ranger !  » 

11ème ligne,  2ème image : quand il a fini de téter, le bébé fait son   » – – –  » … comme le Rotpier ! 3ème image : autre nom pour un char ! 

12ème ligne, 1ère image : le nom du volume ! Dernière image : objet pour tromper et ce n’est pas un éléphant ! ( un miroir aux alouettes en est un ! )

Dernière ligne, 1ère image : lieu ou se tenaient des marchés, il en reste encore de bien belles ! Dernière image : le cri de la bestiole …  » Si tu ne trouves pas, laisse pisser le Mérinos !  »  comme dit mon cousin Pascal ! 

Et pissez tout !

A vous de jouer ! Il n’est pas trop long, pas trop difficile mais il sent un peu le poisson… pas la morue: non !  

 

Réponse :

Au niveau de sa nourriture en matière de poisson, un long un court un long un court,  c’est le régime préféré des morses mais ce n’est pas pour autant qu’ils connaissent leur alphabet !

Nota :

Notre ami Géhèm, très observateur ,m’a fait remarquer – à raison ! –  que j’avais commis une faute de français : J’aurais du mettre « leur » à la place de « sa » devant nourriture puisque après je mets « des morses » !

Cela donne donc :

Au niveau de leur nourriture en matière de poisson, un long un court un long un court,  c’est le régime préféré des morses mais ce n’est pas pour autant qu’ils connaissent leur alphabet !

( Alphabet morse bien entendu ! )

 

 

 

 

Publié dans Humour, Pensées, Rébus | Tagué , , , | 9 commentaires

Didier Barbelivien : « Jean de France » … Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

 

Une fois par semaine,

je vous propose de partager les chansons

et les artistes que j’aime !

Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

Didier Barbelivien

 « Jean de France »

Un superbe éloge à Jean Ferrat !

 

Jean De France,

 

J’aimais ton rire j’aimais ta voix

qui racontait nos différences

moustache rapportées de Cuba

de Santiago quelle importance

j’aimais tout ceux qui étaient toi

quand tu bousculais nos consciences

Jean ta belle môme ou Jean Ferrat

tes mots déchiraient nos silences

et je m’imaginais Créteil

quand tu me fredonnais

ma môme et ces deux enfants au soleil

Garcia Lorca en son royaume

moi j’écoutais nuit et brouillard

enfermé dans mon innocence

je comprendrais beaucoup plus tard

nul ne guérit de son enfance

Jean de France

tu chantais pour les gens de France

de la Bretagne à la Provence

avec la fièvre telle insolence

de dire ce mot ne disais pas Jean de France

Humain jusqu’à la transparence

de se regard qui fait confiance

pour le secret des confidences

quand tu croisais les yeux d’Elsa

D’ailleurs que serais-je sans toi

et voilà Aragon qui danse

même Ferré n’en reviens pas

de ces mélodies qui s’élancent

ces Potemkine et Maria unit

dans la même souffrance

mourir au soleil ça me va

mourir debout quelle élégance

Jean de France

tu chantais pour les gens de France

de la montagne aux plaines immenses

tu défendais tout ceux qui pensent

que le malheur n’existe pas

Tu mettais le vide hors la loi

du simple fait de ta présence

un jour futur un jour viendra

ou plutôt que l’indifférence

et tes chansons de ce temps là

ont bercé mon adolescence

un drapeau rouge au bout des bras

tous ces taureaux quand j’y repense

Bon partage !

Rotpier

Publié dans Les chansons et les musiques que j'aime | Tagué , , , | 10 commentaires

Les hululucubrations des chouettes Chouettes du Rotpier : un poil d’humour à plumes !

Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !

Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !

Il leur arrive fréquemment de se voler dans les plumes sans ménagement ! 

 Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

Le Rotpier l'homme qui murmurait (2)

Les hululucubrations abracadabrantesques

des chouettes Chouettes du Rotpier

… Spécial actualité !

.

 

 

Signature Rotpier

… Je vous chouette une bonne distraction

… et une bonne journée !

 

Publié dans Humour, L'actualité vue par le Rotpier, Les chouettes Chouettes du Rotpier, Pensées | Tagué , , , , | 5 commentaires

Le poème du jour un peu plus que mordant : « Démangeaisons, » de … Pierre … pas de pseudo !

Alors là, en ce moment,  j’ai une crise aiguë !  Comme tous les ans au printemps, voila que cela me redémange  … et ce n’est pas le pollen ! 

J’ai envie de filer des coups de pompes aux imbéciles, aux indécis, aux emmerdeurs !

 

Démangeaisons et Godasses

Image du net bidouillée par le Rotpier

 

Poème remanié et quelque peu plus mordant vu le contexte actuel !

 

Démangeaisons,

 

Il est des gens qui m’agacent

… qui m’escagacent au plus haut point !

 

Ils tournent en rond,

pour un oui, pour un non.

Jamais content de leur tête dans la glace !

 

Le steak ? Pas trop saignant … un peu quand même

… mais pas à point … quoique … dès fois, j’aime …

 

La voiture ? Couleur verte bien sûr !

Mais … quel vert ? Surtout pas trop clair !

Pas trop foncé non plus … quoique …

tiens … et si on la prenait bleue ?

Et ma sœur, t’as vu ses yeux !

 

Il y est des gens qui me pilent,

qui m’agacent,

qui m’horripilent,

qui m’escagassent !

Tiens, j’en ai des démangeaisons

 au bout de ma godasse !

 

Et ça blablate et ça jacasse !

Et pis pas ci,  et pis pas ça !

Ça c’est trop p’tit … ça c’est mastoc

… mais c’est pas sûr … y faudrait voir …

Et pis ma sœur, t’as vu son froc ?

et ses p’tits strings dans le tiroir ?

 

En politique c’est la cata

ça sent l’embrouille et le caca !

Un coup à gauche, un coup à droite,

le grand écart à l’extrèm’ droite !

 

Et que j’oublie tous les acquis

même ceux par le sang conquis !

Les congés payés ?

… Mais ils ont toujours existé !

Les heures supplémentaires majorées ?

… Pareil, on n’est pas des demeurés !

Retenez-moi, retenez moi

ou je vais en exploser trois !

 

L’histoire ils l’ont bien oubliée,

ils sont prêts à tout avaler,

les grands discours et les promesses

ils sont là qui tendent les fesses

pour mieux se faire … et là c’est dur

pour moi d’éviter la censure !

 

Et plus c’est gros et plus ça passe

la vaseline, c’est efficace !

Pas remboursée par la sécu

mais faut pas déconner non plus !

 .

Et pis voila que le Macron

 lèche les bottes des curetons

lorgnant sur les voix  des cathos :

c’est sûr il n’y a pas photo !

Car les susdits avec Fillion 

l’avaient carrément eu dans l’fion!

.

Il y a des gens qui m’hérissent

il serait temps qu’ils atterrissent

mais ils continuent à voler

sans savoir qu’ils vont s’écraser !

 

Ils suivent leur chef d’escadrille

qui bave et rebave et nazille

( J’ai mis un « z » au lieu d’un « s »

ça me plait bien et je le laisse ! )

  

Il est des gens qui m’horripilent,

qui me les pilent, qui me les cassent !

Tiens-toi tranquille, toi ma godasse,

appell’  ta sœur pour qu’on se casse :

faut s’ fair’ la paire avant qu’ ça chasse !

 On s’ ra jugés sur la grand place,

mais ce sera par contumace !

                    

                                             Pierre Dupuis

 

Déjà publié  … mais avec un ajout d’actualité ! 

 

Publié dans Billet d'humeur, L'actualité vue par le Rotpier, Poésie-humour, Politique | Tagué , , , , | 5 commentaires

Rébus : réponse au petit rébus dominical de … Rotpier !

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet d’avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Et pis c'est tout Rotpier

 

 

Publié dans Humour, Pensées, Rébus | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Le petit rébus dominical de … Rotpier !

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

Petite aide au rébus

(les champions s’en passeront !) :

 

C’est un rébus salé du Rotpier composé d’une observation et d’une question avec bien sûr des jeux de mots tôt si vous vous y collez ce matin et des jeux de mots tard si vous le faites en soirée ! Il y a aussi une tranche d’histoire avec un grand « H » et un grand Charles teinté d’OAS.  Il faut quand même une touche de sérieux et de culture pour rehausser la condition humaine, aurait certainement dit Malraux en son temps !  

3ème ligne, 1ère image : ce qui sort, amplifiée, de l’appareil ! 3ème image: le serpent fait toujours  » s  » ! ( l’autre aussi ! )

5ème ligne, 1ère image : il ne faut pas prendre le triste ! 2ème image : il y en a quatre de deux personnes !

7ème ligne, 3ème image : un des plus fameux tableaux d’Edouard Munch ! Dernière image : la moitié de ce que Titeuf regarde ! 

9ème ligne, 2ème image : en direct  » ti  » !

10ème ligne, 2ème image : petite étendue d’eau ! Dernière image : lieu ou se tenaient des marchés, il en existe encore de très belles ! 

11ème ligne : dernière image : où il y en a, il n’y a pas de plaisir ! 

12ème ligne, dernière image : les enfant font la  » – – – – – » ( bien séparer les 2 syllabes: la 1ère va avec l’image d’avant et la seconde avec la 1ère image de la ligne suivante … vous suivez bien ? )

13ème ligne, 3ème image : autre nom du bolet ! dernière image : la peinture en est un, la poésie un autre et le déchiffrage de mes rébus tordus… encore un autre !

Dernière ligne, 2ème image : fonction ou place ( ici c’était Fabien Bartez ! )

Et pis c’est tout !

A vous de jouer… entre loufoquerie et sérieux ! Il est assez relevé … allez, tout le monde en selle ! 

 

Réponse :

Feindre de ne pas savoir ce que les selles de gays rendent relève de l’hypocrisie ! Cela aurait-il fait se marrer Salan l’un des quatre généraux du quarteron dénoncé par De Gaulle ?

 

PS : Pour les non initiés, en bleu les jeux de mots :  Sel de Guérande et Marais salant !

C’est salé ça non ?… Salut !

 

 

Publié dans Humour, Pensées, Rébus | Tagué , , , | 4 commentaires