Rébus : réponses aux petits rébus dominicaux de … Rotpier !

Réponses pour les rébus :

Je viens de les mettre sur le billet d’avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

Pour les autres, un petit retour en arrière est souvent gage d’un grand sourire à venir ! 

Et pis c'est tout Rotpier

 

Publicités
Publié dans Humour, Pensées, Rébus | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier ! Deux pour le prix d’un et c’est toujours cadeau !

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !  

.

 

Petite aide au rébus

(les champions s’en passeront !) :

Il est un peu tordu … comme le Rotpier !  ( 2 jeux de mots ! )

1ère ligne, 2ème image : elle tombe ! Dernière image : quand on meurt, elle s’envole parait-il ?

2ème ligne : l’articulation entre le  » M  » et le  » L  » n’est pas très facile … j’ai aimé vous le signaler !

3ème ligne, 2ème image et en direct :  » bi  » !

4ème ligne, 2ème image : objet servant un tromper, ici c’est un poisson carnassier qui le sera ! 

6ème ligne, 1ère image : attention, passage de   »  – – – – –  »  ( pas comme dans mes rébus hein ! ) 2ème image : synonyme de « reluquer » conjugué au présent de l’indicatif !  

7ème ligne, 1ère image et en direct :  » ti  » ! 4ème image : le mec a une sacrée  »  – – – –  » … et pis c’est tout !

8ème ligne, 1ère image :le mec a une sacrée  » – – – –  »  … et pis c’est tout !

9ème ligne, 2ème image :  » – – –  » est ce personnage ?

10ème ligne, 2ème image : des poches de   » – – – –  » pour sauver des vies ! 

11ème ligne, 2ème image: le petit ramoneur est tout  »  – – – –  » !

Et pis c’est tout !  

A vous de jouer ! Après, vous pourrez aller à la messe voir si vous en voyez, encore qu’elles se font de plus en plus rares ! N’oubliez pas d’aller à confesse, vous en avez certainement nécessité ! Je termine et j’y vais directement ! N’oubliez pas les rameaux de buis !

 

Réponse :

Je n’ai jamais aimé les bigotes et leurs chapelets. Mon vieux matou, un brave minou pas pelé du tout, acquiesce mais je sens bien que ça lui fout les boules !

     Nota: Les jeux de mots :  » chapelet  »  et  » chat pelé »   +  « acquiesce  » et  » boules  »  … vous m’avez bien entendu ou vous avez oublié de les enlever ?   😉   

.

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Le second en bonus et sans aide  pour  les accros !

 

 

Épicé c’est tout !

Allez, au boulot ! Après déjeuner, vous pourrez aller faire un petit tour de moto ou bien aller à la piscine … chauffée de préférence: il caille !

Nota: Il est aussi déjanté que l’autre et même, peut-être un peu plus !  

 

Réponse :

Ce n’est pas la peine d’être maître nageur chez les bikers pour savoir qu’un carré nage et qu’une roue coule : il ne faut quand même pas nous prendre pour des pigeons !

Nota: Pas de doute, il est bien déjanté comme vous le voyez !

 

 

Publié dans Humour, Pensées, Rébus | Tagué , , , | 8 commentaires

Zaz : « Je veux  » … Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

Une fois par semaine,

je vous propose de partager les chansons

et les artistes que j’aime !

Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

« Zaz »

« Je veux »

 

Pas mauvaise la gamine !

 

 

♪ Je Veux ♪

Donnez-moi une suite au Ritz, je n’en veux pas
Des bijoux de chez Chanel, je n’en veux pas
Donnez-moi une limousine, j’en ferais quoi?

Offrez-moi du personnel, j’en ferais quoi?
Un manoir à Neuchâtel, ce n’est pas pour moi
Offrez-moi la tour Eiffel, j’en ferais quoi?

Je veux de l’amour, de la joie, de la bonne humeur
C’ n’est pas votre argent qui f’ra mon bonheur
Moi, j’veux crever la main sur le cœur
Allons, ensemble, découvrir ma liberté
Oubliez donc tous vos clichés
Bienvenue dans ma réalité

J’en ai marre d’vos bonnes manières, c’est trop pour moi
Moi je mange avec les mains et je suis comme ça

Je parle fort et je suis franche, excusez-moi
Fini l’hypocrisie, moi, je me casse de là
J’en ai marre des langues de bois, regardez-moi
D’ toute manière, je vous en veux pas
Et je suis comme ça, je suis comme ça

Je veux de l’amour, de la joie, de la bonne humeur
C’ n’est pas votre argent qui f’ra mon bonheur
Moi, j’veux crever la main sur le cœur
Allons, ensemble, découvrir ma liberté
Oubliez donc tous vos clichés
Bienvenue dans ma réalité

Je veux de l’amour, de la joie, de la bonne humeur
C’ n’est pas votre argent qui f’ra mon bonheur
Moi, j’veux crever la main sur le cœur
Allons, ensemble, découvrir ma liberté
Oubliez donc tous vos clichés
Bienvenue dans ma réalité
Je veux de l’amour, de la joie, de la bonne humeur
C’ n’est pas votre argent qui f’ra mon bonheur
Moi, j’veux crever la main sur le cœur
Allons, ensemble, découvrir ma liberté
Oubliez donc tous vos clichés
Bienvenue dans ma réalité

Bon partage !

Rotpier

 

Publié dans Les chansons et les musiques que j'aime | Tagué , , | 4 commentaires

Humour ciblé autour de l’univers médical ! Par … le Rotpier !

Préambule :

        « La plus perdue de toutes les journées est celle où l’on n’a pas ri. »

Chamfort

        « La plus perdue de toutes les journées est celle où l’on n’a pas ri … surtout à Rouen !  »

Rotpier

« Le sourire et le rire ne sont pas des placebos : ils participent activement au rétablissement du patient ou, pour le moins, à un mieux être psychique. »

Pierre Dupuis

Partant de ces postulats, pourquoi ne pas en profiter tout de suite en étendant leur champ d’application aux équipes médicales dont la bonne humeur peut se révéler contagieuse au sein de leur service et même certainement dans les autres, voire au-delà ?

Voici donc quelques jeux de mots et quelques saillies (qui ne sont point réservées au seul service de sexologie !) un tantinet loufoques et tournant autour de l’univers médical.

Pensées loufoques sur la médecine

Nota :

Ne cherchez pas de logique d’enchaînement : le tout est en vrac !

J’ai longtemps cru que « Médecins sans frontières » était la devise d’une strip-teaseuse internationale.

 

xxxxxxxxxxxx

 

En toute logique,  le pendant féminin de « carabin » devrait être « carabine ». Dans cette hypothèse, seraient-elles plutôt à un coup ou à répétition ?

 

xxxxxxxxxxxx

 

En toute logique,  le pendant féminin de « mandarin » devrait être « mandarine ». Dans cette hypothèse, seraient-elles plutôt sucrées-acides ou carrément acides ?

 

xxxxxxxxxxxx

 

Dans les hôpitaux, les grands mandarins parlent-ils couramment le chinois ?

 

xxxxxxxxxxxx

 

Les enfants conçus à partir de sperme en paillettes ne risquent-ils pas de développer une phobie des congélateurs ?

 

xxxxxxxxxxxx

 

Les enfants conçus à partir de sperme en paillettes ne risquent-ils pas de développer une tendance à vouloir vivre dans le luxe et faire la fête en permanence ?

 

xxxxxxxxxxxx

 

Tirer la langue à son oto-rhino, c’est rosse.

 

xxxxxxxxxxxx

 

Oncologie, ma tante aussi !

 

xxxxxxxxxxxx

 

Il ne faut jamais être en froid avec l’azote liquide, on peut en avoir besoin un jour ou l’autre.

 

xxxxxxxxxxxx

 

Un neurologue a-t-il le droit d’exercer dans le monde entier ?

 

xxxxxxxxxxxx

 

Le comble pour un proctologue, c’est de manquer de doigté.

 

xxxxxxxxxxxx

 

Un proctologue peut-il pratiquer des touchers rectaux à des natifs du verseau ?

 

xxxxxxxxxxxx

 

Un spéléologue de très petite taille, très habile à se faufiler dans le moindre trou, n’aura pas forcément les aptitudes nécessaires pour devenir un bon gynécologue.

 

xxxxxxxxxxxx

 

Le développement excessif de l’hippocampe du cerveau entraîne-t-il automatiquement une propension à avoir des fièvres de cheval ?

xxxxxxxxxxxx

  

Un pneumologue qui se retrouve à travailler chez Michelin a probablement eu un problème d’orientation, ou alors … c’est un type vachement gonflé.

 

xxxxxxxxxxxx

 

Avec le cœur à gauche, le foie à droite, le nombril au milieu et la tête et les pieds aux extrêmes, comment voulez-vous que l’homme soit bien dans son assiette lors des campagnes électorales ? 

xxxxxxxxxxxx

 

Un néphrologue ne travaille pas au pif pour diagnostiquer vos problèmes de reins.

 

xxxxxxxxxxxx

 

Toute gastro durant plus de 3 jours peut être considérée comme une fidèle gastro que l’on habite à la Havane ou pas.

 

xxxxxxxxxxxx

 

La dermatologie se pratique rarement à la maison.

 

xxxxxxxxxxxx

 

Si vous avez les nerfs à fleur de peau et que vous venez consulter en dermatologie, vous vous trompez de service.

 

xxxxxxxxxxxx

 

La sexologie n’est pas l’étude de la manière de faire l’amour chez soi.

xxxxxxxxxxxx

  

L’hématologie n’est pas un service de cours de maths à domicile.

xxxxxxxxxxxx

 

L’hépatologie n’est pas la science qui consiste à préparer les nouilles à la maison et les spécialistes italiens ne sont pas meilleurs que leurs collègues français.

 

xxxxxxxxxxxx

 

L’obstétrique est une spécialité assez éloignée de la sexologie… quoique, au départ il y ait un rapport certain.

 

xxxxxxxxxxxx

 

Si, pour des problèmes d’érection, vous venez consulter en obstétrique, vous vous trompez de service.

 

xxxxxxxxxxxx

 

La diététique n’a rien à voir avec la piroplasmose des chiens.

 

xxxxxxxxxxxx

 

Si la gastro enterre Olog, c’est qu’Olog a été mal soigné.

 

xxxxxxxxxxxx

 

Un rhumatologue ne pourra rien pour votre coryza chronique

à moins que vos doigts soient dans un état tel que vous ne puissiez plus vous moucher.

 

xxxxxxxxxxxx

 

La thérapie de groupe a fait ses preuves … celles de croupes aussi selon DSK et Dodo la Saumure … des spécialistes en la matière ! Mais elle n’est pas encore remboursée par la Sécurité Sociale … inutile d’aller faire un tour sur le portail d’Améli pour vérifier ! 

xxxxxxxxxxxx

 

Et pis c’est tout … pour aujourd’hui !                      

 

Rotpier

 

Nota : J’avais déjà publié quelques une de ces pensées loufoques en pensées ou en rébus !

 

Publié dans Humour, Pensées | Tagué , , , , | 8 commentaires

Le poème délicat du jour ( tout frais: il vient de sortir ! ) :  » Poème dissipé,  » ou  » Ode aux pets,  » De … Rotpier

.

Préambule :

 Je m’en vais vous entretenir

d’une chose peu ragoûtante

je préfère vous prévenir 

elle risque d’être odorante !

 

Cela ne va pas m’ennoblir

c’est une vérité criante

pourtant pas question de mollir

sur cette affaire percutante !

 

On ne pourra plus me sentir

dans les académies pédantes

où certains sans s’en repentir

en lâchent en étudiant Dante !

 

Mais …

 

Vous commencez à vous languir

ça se sent de façon flagrante

allez je commence le tir

quitte à me prendre une soufflante !

Image associée

 

 

Poème dissipé,

ou

Ode aux pets,

 

Je voulais vous parler des pets

il y en a de toutes sortes

des écrasés avec toupet

des pointus sifflant en cohorte.

 

Il y a les pets agrippés

qui reste coincés à la porte

et les pets des gens constipés

auxquels il faut prêter main forte.

 

Les petits pets un peu fripés

à l’effluve malodorante

lâchés sur fond de canapé

par des mémés exubérantes.

 

Les pets dantesques des pépés

en échappée pétaradante

à déplumer les perroquets

et des bigotes décadentes.

 

Il y a les émancipés

libres et francs des transformistes

et les pets un peu éclopés

des sociétés d’unijambistes.

 

Parlons aussi des pets huppés

de ceux qui ont grosse fortune

de ceux qui ont anticipé

toutes les combines à thunes.

 

Ne pas parler des pets loupés

serait une grave lacune

ceux de Nicole Belloubet

qui ne m’en tiendra pas rancune.

 

Si Castaner veut m’inculper

que ce ne soit pas pour des prunes

sinon qu’il ferme son clapet

pour rouler des pelles aux brunes !

 

Mais mon copain qui fait le pet

me souffle : « Tu es sur écoute

tu ne pourras pas y couper

les perdreaux sont déjà en route ! »

 

Pourtant je veux coûte que coûte

parler du coup des pets dans l’eau

qui font des bulles qui glougloutent

et qui font rire les marmots.

 

Je sens au-dessus de ma tête

planer un danger j’ai du stress

ça sent mauvais et ça entête

comme les pets de Dame Oclès.

 

Une femme de Syracuse

qui en lâchait des chapelets

sur ce je m’en vais-je m’excuse

voilà déjà les argoulets.

 

Je file je me carapate

je n’aime pas ces ripoux laids

qui vont vouloir me faire aux pattes

je ne leur laisse que mes pets.

  

J’en connais un de longue date

qui est pas mal handicapé

par des problème de prostate

ça le rend pire qu’un roquet !

 

Puisque j’ai mis Dante au menu

– Oh ! La Divine Comédie ! –

vais-je devoir pour mon salut

entamer une parodie ?

 

Un poème bien biscornu

ne tenant pas dans un caddie

et provoquant chez les barbus

des crises de tachycardie.

 

Et si je passe par l’enfer

pour accéder au purgatoire

je pense que chez Lucifer

les gros pets sont obligatoires.

 

Si je m’en sors j’ai des jokers

et des masques respiratoires

dans les poches de mon imper

je vous raconterais l’histoire.

 

Je vous dirais comment j’ai fait

pour escalader tous les cercles

pour échapper au feu aux fouets

de tous les démons qui encerclent.

 

Et comment je suis arrivé

à soulever le gros couvercle

afin de pouvoir m’échapper

demi-cercle par demi-cercle.

 

Je pars en vous laissant en paix

sans la moindre cacaphonie

je n’aurais pas eu le toupet

de bâtir une symphonie.

 

Je ne serais pas pétomane

je n’en ai pas la vocation

ce serait pourtant une manne

pour me faire un tas de pognon.

 

Je n’ai que l’anus d’un profane

pas taillé pour l’exhibition

je sais passer du coq à l’âne

ça c’est dans mes dispositions.

    

 

 Apostilles à tout vent :

J’ai oublié qu’on me pardonne

je dois être un peu fatigué

de vous parler des pets de nonne

qui sont excellents à  croquer.

 

Il parait même que Lennon

en mangeait trempé dans du thé

que Yoko Ono me pardonne

si je manque un peu de respect.

 

Je vous salue de mon perron

sans pet carré et sans pet rond

soyez bénis allez en paix

gardez-vous bien des pets épais !  *

 

Allez en paix et pas en guerre

comme nous le faisions naguère

et que le méchant Belzébuth

n’atteigne en aucun cas son but.

 

Vous voyez je suis éclectique

je sais tirer sur l’élastique

du coq à l’âne je sais passer

quitte un jour à me ramasser.

 

Quand je pars sur une odelette

je me dis qu’elle est maigrelette

j’en ajoute à ne plus finir

certains vont jusqu’à m’agonir.

 

Qu’ils aillent poulets ou poulettes

se faire cuire une omelette

vous sans jamais vous désunir

vous avez tout lu sans faillir !

Je vous en remercie beaucoup

et me retire à pas de loup.

 

 

                                                         Rotpier

 

 

* NDA :  Je me dois de porter à votre connaissance, dans un but totalement désintéressé, que Tolstoï avait des pets guère épais. C’était important pour moi d’éclairer votre lanterne, dans une optique clairement affichée de vulgarisation. Mes vers sont totalement gratuits contrairement à ceux d’Afflelou, ce qui n’impacte pas les mutuelles. Je voulais que cela soit bien clair entre-nous.

 

Image associée

Je vous en prie, pas de ça ici je vous prie ! 

Publié dans Humour, Poésie, Poésie-humour | Tagué , , | 9 commentaires

Rébus : réponses aux petits rébus dominicaux de … Rotpier !

.

Réponses pour les rébus :

Je viens de les mettre sur le billet d’avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

Pour les autres, un petit retour en arrière est souvent gage d’un grand sourire à venir ! 

Et pis c'est tout Rotpier

 

Publié dans Humour, Pensées, Rébus | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier ! Deux pour le prix d’un et c’est toujours cadeau !

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !  

.

 

Petite aide au rébus

(les champions s’en passeront !) :

Je sais que vous allez trouver que pour les rébus je suis assez chinois mais cela vous passera !

2ème ligne, 2ème et 3ème  image : attention, c’est   »  – – – – –  » bouillant !

3ème ligne, 2ème : un  » – – – –  » de golf vu de l’intérieur ! 

4ème ligne, 1ère et 3ème image : ce n’est pas la reine ! 

5ème ligne, 3ème image : celui-ci est de montagne !

7ème ligne, 1ère image et en direct :  » ti  » ! 4ème image : le mec a une sacrée  »  – – – –  » … et pis c’est tout !

8ème ligne, 1ère image : il ne faut pas prendre le père ! 2ème image : le verbe conjugué au présent ! Dernière image : après la tétée le bébé fait son  » – – –  » !

11ème ligne, 2ème image: le serpent fait toujours  » s  » !

Et pis c’est tout !  

A vous de jouer ! Il est un peu débile, mais je suis comme ça !

 

.

Réponse :

Est-ce qu’un chien chow-chow se retrouve froid-froid quand il est mort-mort ? C’est la question que toute personne croquant dans un hot-dog devrait se poser.

Juste une petite explication de l’explication primaire :   » Je sais que vous allez trouver que pour les rébus je suis assez chinois mais cela vous passera ! «  … Le chien chow-chow  est un chien chinois, le chinois est une passoire ( même si l’on n’a pas tiré dessus au fusil mitrailleur ! ) et une passoire est faite pour passer ! … C’est bon ou vous passez votre tour ?

 

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Le second en bonus et sans aide  pour  les accros !

 

 

Épicé c’est tout !

Allez, au boulot ! Il est costaud ! Vous allez tirer la langue ! 

 

 

Réponse :

Ceux qui mettent en doute l’affirmation des spécialistes disant que : « De l’herpès labial à l’herpès génital, il n’y a que peu de place sur le doute concernant le mode de transmission » sont à classer dans la catégorie des mauvaises langues.

 

Je vous avais prévenu qu’il était costaud !   😜 

 

 

Publié dans Non classé | 10 commentaires