Joe Dassin : « Aux champs Elysées » … Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

.

Une fois par semaine,

je vous propose de partager les chansons

et les artistes que j’aime !

Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

« Aux champs Elysées »

« Joe Dassin »

 

Toute allusion à des faits existants ou ayant

existés relèverait de la pure coïncidence …

 

 

 

Je vous mets quand même les paroles … pour le plaisir !

 

♪ Les Champs-Elysées ♪

Je me baladais sur l’avenue
Le coeur ouvert à l’inconnu
J’avais envie de dire bonjour
À n’importe qui
N’importe qui ce fut toi
Je t’ai dit n’importe quoi
Il suffisait de te parler
Pour t’apprivoiser

Aux Champs-Élysées
Aux Champs-Élysées
Au soleil, sous la pluie
À midi ou à minuit
Il y a tout ce que vous voulez
Aux Champs-Élysées

Tu m’as dit: « J’ai rendez-vous
Dans un sous-sol avec des fous
Qui vivent la guitare à la main
Du soir au matin »
Alors je t’ai accompagnée
On a chanté, on a dansé
Et l’on n’a même pas pensé
À s’embrasser

Aux Champs-Élysées
Aux Champs-Élysées
Au soleil, sous la pluie
À midi ou à minuit
Il y a tout ce que vous voulez
Aux Champs-Élysées

Hier soir deux inconnus
Et ce matin sur l’avenue
Deux amoureux tout étourdis
Par la longue nuit
Et de l’Étoile à la Concorde
Un orchestre à mille cordes
Tous les oiseaux du point du jour
Chantent l’amour

Aux Champs-Élysées
Aux Champs-Élysées
Au soleil, sous la pluie
À midi ou à minuit
Il y a tout ce que vous voulez
Aux Champs-Élysées

Aux Champs-Élysées
Aux Champs-Élysées
Au soleil, sous la pluie
À midi ou à minuit
Il y a tout ce que vous voulez
Aux Champs-élysées
Aux Champs-élysées
Aux Champs-élysées

Bon partage !

 

 

Rotpier

Publicités
Publié dans Les chansons et les musiques que j'aime | Tagué , , , | 6 commentaires

La fable impertinente du jour :  » Le géniteur improbable,  » par … Pierre

PMA

Procréation Médiatiquement  Assistée :

 La naissance des Gilets Jaunes

 

Fable impertinente…

Le géniteur improbable,

 

Il était une fois au royaume de France

un monarque orgueilleux toisant les gens de haut

négligeant les petits et chouchoutant les gros

la colère montait devant tant d’arrogance.

 

N’ayant pas mesuré chez ces gens leur vaillance

il fit la grosse erreur de tenir des propos

méprisants au possible et lâchés tout de go

dévoilant au grand jour sa grande impertinence.

 

Il voulu corriger mais il était trop tard

ils étaient dans la rue tous les vilains canards

tout de jaune vêtus : une drôle de faune !

 

Un impudent lui dit « Vous n’aviez pas d’enfants,

voila c’est réparé, content ou pas content,

vous êtes le papa de tous les gilets jaunes !

 

Le souverain honteux et confus

 jura « Par Balthazar !

On ne m’y reprendra plus ! »

… mais il était trop tard !

Son règne s’effilocha

et tomba en quenouille

un sans-gêne utilisa

une autre rime en « ouille »

avec bien sûr infiniment moins de grâce

mais toujours est-il qu’il tomba en disgrâce.

 

        Morale :

Avant que de parler il faut bien mesurer,

peser et soupeser les mots que l’on va dire

après il est trop tard pour pouvoir se dédire

car le lien de confiance est par trop fracturé !

 

On peut très rarement recoller les morceaux

on a beau essayer de mettre des attelles

le crédit n’est plus là, il a du plomb dans l’aile

et tout peut recasser au moindre soubresaut !

 

Les français ne sont pas seulement des gaulois

ils ont su perpétuer leur instinct de révolte

tous les impudents qui les attaquent récoltent

leur volée de bois vert et même plus parfois !

 

                                                                                       Pierre Dupuis

 


Petit montage personnel à partir d’images du net !

 

 

Crédit photo: Stéphane Lagoutte.Myop pour Libération

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Et bien sûr pour vous tous:

 

Bien amicalement,

Pierre

 

 

 

Publié dans Fable, L'actualité vue par le Rotpier, Pensées, Poésie | Tagué , , , , , , , | 8 commentaires

Blog en pause pour cause d’agapes et autres ! Meilleurs vœux à toutes et à tous !

 

Blog en pause pour les fêtes !

 


Image du net

Très bonnes fêtes de fin d’année à toutes et à tous !

 

Un petit dernier tout chaud tout frais :

 

Que nos vœux soient vaillants,

 

Mes bien chères sœurs, mes bien chers frères

Je vous souhaite le meilleur

Et pour l’an neuf plein de bonheur

À l’abri de tout arbitraire.

 

Et comme nous sommes confrères

Je ne peux pas dire consœurs

Pour les dames car sauf erreur

Je blesserais notre grammaire.

 

Je vous souhaite de l’allant

Pour vos billets pleins de talent

Sans a priori et sans chaîne

 

Snobant bidule truc et machin

Je vous dis à l’année prochaine

Et trinque à nos talents prochains !

  

                                      Pierre, plus que Rotpier

.

C’ était juste pour faire la différence entre les deux personnages !

 

Publié dans L'actualité vue par le Rotpier, Non classé, Poésie | 6 commentaires

Rébus : réponses aux petits rébus dominicaux de … Rotpier !

Réponse pour les rébus :

Je viens de la mettre sur le billet d’avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé ! 

Et pis c'est tout Rotpier

 

Publié dans Humour, Pensées, Rébus | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier ! Trois pour le prix d’un et c’est toujours cadeau !

 

Préambule imagé : 

 

Réponse :

Les deux derniers rébus de l’année !

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

 rebus-416-1rebus-416-2rebus-416-3

 

Petite aide au rébus

(les champions s’en passeront !) :

.

C’est une affirmation péremptoire et plutôt saignante du Rotpier !

 

3ème ligne, 1ère image : un diagramme de   » – – –  » … pas pour les ânes ! 

4ème ligne, 2ème image : il  » – – – – –  » selon Rodin ! Dernière image : celui-ci est de montagne et je ne sais pas si une dame y est associée ?  

5ème ligne, 2ème image : en direct « ti » !

7ème ligne, dernière image : il paraîtrait, selon Paul Eluard, qu’elle serait bleue ? 

8ème ligne, 3ème image:   » – – –  » est ce personnage !

9ème ligne, 3ème image : des poches de   » – – – –  » pour sauver des vies ! Dernière image : la sale bête pique et ça fait tant de mal !

11ème ligne, 1ère image après le signe :  le symbole de la  »  – – – –  » !

Dernière ligne, 2ème image : quand son nez s’allonge, il  »  – – – –  » … quand c’est autre chose, on ne sait pas ! ( NDLA )

Et pis c’est tout !

Allez, au travail brav’  gens et que les nanas ne m’en veulent pas ! 

 

Réponse :

Quand je dis que les affaires sont les affaires, je pense que la question est réglée et j’interdis à quiconque de s’en tamponner, même périodiquement !

 

Remarque : Je vous l’avais bien dit que c’était saignant ! Parfois, j’ai un peu honte… un tout petit peu seulement !

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Le second en bonus et sans aide  pour  les accros !

 

 

Épicé c’est tout !

Allez, au boulot ! Il est assez court et c’est un adage qui vaut ce qu’il vaut, même s’il est un peu vache !

Réponse :

Mieux vaut casser le train-train de la routine que l’arrière train de la rouquine … encore que !

 

Qu’il dit l’animal !

Publié dans Humour, Pensées, Rébus | Tagué , , | 9 commentaires

Michel Berger : « Le paradis blanc » … Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

.

Une fois par semaine,

je vous propose de partager les chansons

et les artistes que j’aime !

Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

« Le paradis blanc »

« Michel Berger »

 

Allez mes petits agneaux,

on change de couleur et on passe au blanc !  …

 

 

 

♪ Le Paradis Blanc ♪

.

Il y a tant de vagues et de fumée
Qu’on n’arrive plus à distinguer
Le blanc du noir
Et l’énergie du désespoir
Le téléphone pourra sonner
Il n’y aura plus d’abonné
Et plus d’idée
Que le silence pour respirer
Recommencer là où le monde a commencé

Je m’en irai dormir dans le paradis blanc
Où les nuits sont si longues qu’on en oublie le temps
Tout seul avec le vent
Comme dans mes rêves d’enfant
Je m’en irai courir dans le paradis blanc
Loin des regards de haine
Et des combats de sang
Retrouver les baleines
Parler aux poissons d’argent

Comme, comme, comme avant

Y a tant de vagues, et tant d’idées
Qu’on n’arrive plus à décider
Le faux du vrai
Et qui aimer ou condamner
Le jour où j’aurai tout donné
Que mes claviers seront usés
D’avoir osé

Toujours vouloir tout essayer
Et recommencer là où le monde a commencé

Je m’en irai dormir dans le paradis blanc
Où les manchots s’amusent dès le soleil levant
Et jouent en nous montrant
Ce que c’est d’être vivant
Je m’en irai dormir dans le paradis blanc
Où l’air reste si pur
Qu’on se baigne dedans
A jouer avec le vent
Comme dans mes rêves d’enfant
Comme, comme, comme avant
Parler aux poissons d’argent
Et jouer avec le vent
Comme dans mes rêves d’enfant
Comme avant

 

Bon partage !

 

 

Rotpier

Publié dans Les chansons et les musiques que j'aime | Tagué , , | 4 commentaires

Les hululucubrations des chouettes Chouettes du Rotpier : un poil d’humour à plumes !

Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !

Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !

Il leur arrive fréquemment de se voler dans les plumes sans ménagement ! 

 Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

Le Rotpier l'homme qui murmurait (2)

Les hululucubrations abracadabrantesques

des chouettes Chouettes du Rotpier

 

.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

 

 

Signature Rotpier

… Je vous chouette une bonne distraction

… et une bonne journée !

 

 

Et …

.

Image hébergée par servimg.com

Les chouettes, vous chouaitent de joyeuses fêtes

et vous disent à l’année prochaine ! 

 

Publié dans Billet d'humeur, Humour, L'actualité vue par le Rotpier, Les chouettes Chouettes du Rotpier, Politique | Tagué , , , , | 9 commentaires