« Le chant des partisans de la vérité » : un pastiche de … Pierre

 

 » Le chant des partisans de la vérité » : un pastiche de … Pierre

 Mais … je ne pense pas que Joseph Kessel et Maurice Druon auraient renié ma version puisqu’il s’agit du même combat.

 Marine Le Pen est une femme et une femme possède l’art du fard. Elle utilise, depuis qu’elle est à la tête du FN, celui de la respectabilité mais sous la couche, les idées sont toujours les mêmes et ce sont celles de son père et de son parti : entraîner la France vers le National-socialisme, plus connu sous le nom de nazisme ( tous les dictionnaires vous le confirmeront)  un dérivé du fascisme.

 Le National-socialisme a pour fondements le racisme et la xénophobie.

Une sirène peut avec aisance se transformer en murène et la voracité de la murène est légendaire : si on lui tend le petit doigt, elle dévore le bras !

Pierre

 

 Un petit clic pour se mettre dans le bain !

Le chant des partisans de la vérité,

 

Ami, entends-tu le vol noir des fachos des Le Pen ?

Ami, entends-tu les hourras de tous ceux que l’on berne ?

Ohé, les français qui savez, qui pouvez, c’est l’alarme !

Il faut réagir à tout prix et l’histoire est une arme !

 

Prenez une plume, un stylo, un clavier, camarades,

il faut rafraîchir les mémoir’ avant les empoignades !

Ohé, les télés rappelez la montée du fascisme !

Ohé, journalist’ disséquez en gros plans le nazisme !

 

Montrez, démontrez ce qu’est l’arnaque du populisme

On montre du doigt, on condamne sans la moindre justice !

« Ceux-là sont la source des ennuis qui tous les jours vous frappent,

Il faut les traquer les traîner les passer à la trappe !

 

Ils peuvent gueuler supplier pas question qu’on les lâche

De toute façon ils ont tort c’est pour ça qu’ils se cachent !

Ils n’ont qu’à partir dans leurs pauvres pays de misère

Ici pas question qu’on les garde ça nous fout en colère ! »

 

C’est nous qui serions responsabl’ vis-à-vis de nos frères !

Ils ont oublié les malheurs racontés par leurs pères !

Les jeux, la télé, les réseaux les aveugl’ c’est notoire !

Ils ont oublié le « Ce n’est qu’un détail de l’histoire ! »

 

Ça sent le Vichy, le Pétain, le Vél’ d’Hiv’ quand ça passe !

Dénonc’ ton voisin, ton cousin s’il n’est pas de ta race !

En bon collabo tu tendras ton oreill’ pour l’écoute !

Il faut dénoncer l’étranger sans remords coût’ que coûte !

 

Ami, écrivons, publions, avant qu’on nous enchaîne

Ami, dénonçons le mirage étalé par Le Pen !

 

Oh ! Oh ! Oh !  Oh ! Oh ! Oh !  Oh ! Oh ! Oh !  Oh ! Oh ! Oh ! Oh ! Oh !

 

 

Ami, entends-tu le bruit sourd de la droit’ qu’elle entraîne ? 

Ami, entends-tu les appels de certains qu’elle gangrène ?

 

 Oh ! Oh ! Oh !  Oh ! Oh ! Oh !  Oh ! Oh ! Oh !  Oh ! Oh ! Oh ! Oh ! Oh !

 

 

                                                Pierre Dupuis

 

Déjà publié mais augmenté !

 

 

Publicités

A propos Pierre

Professeur à la retraite
Cet article, publié dans Billet d'humeur, pastiche de chanson, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour « Le chant des partisans de la vérité » : un pastiche de … Pierre

  1. Bernadette dit :

    C’est vrai Pierre que les gars de la Marine ont le pompon dans bien des cas mais il n’est pas sûr qu’il porte chance :-/

    • rotpier27 dit :

      Bonsoir Bernadette !

      Tu as raison, mille fois raison ! Il ne faut pas les ménager : ils sont dangereux et il faut les torpiller !

      Bonne soirée !

      Pierre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s